15/08/2021

Covid-19, la course aux vaccins... Un documentaire d'ARTE

Comment quatre des cinq vaccins autorisés en France contre le Sars-CoV-2 ont été mis au point et distribués en un temps record. Une bataille scientifique sans précédent racontée de l'intérieur, au plus près de cinq équipes de chercheurs.

  Le 30 décembre 2019, le virologue chinois George Fu Gao, directeur du Centre national de contrôle des maladies de Pékin, voit tomber sur son écran une information qui va bientôt affecter l'ensemble de l'humanité : une pneumopathie d'origine inconnue s'est déclarée à Wuhan, dans le centre de la Chine. Onze jours plus tard, le 10 janvier 2020, son équipe a déjà séquencé le génome de ce nouveau coronavirus et partagé mondialement les résultats.

Pour les chercheurs à la pointe de la virologie, l'alerte chinoise sonne le branle-bas de combat. La pandémie est probable, voire inéluctable, et il leur faut tenter de la prendre de vitesse en créant un vaccin efficace.

Cinq équipes vont prendre la tête de cette course scientifique, qui va s'accélérer à mesure que le nombre de malades et de morts augmente et que les contaminations gagnent un continent après l'autre : celle de George Fu Gao et de sa collègue, l’épidémiologiste Wu Guizhen (vaccin Sinopharm), celle de Barney Graham et de sa jeune adjointe Kizzmekia Corbett, du National Institutes of Health de Washington (Moderna), celle de Kathrin Jansen, du centre de recherche Pfizer, à New York, associée à Ugur Sahin, directeur de la société allemande BioNTech, à Mayence, celle de Teresa Lambe et Katie Ewer, du Jenner Institute d'Oxford (AstraZeneca) et enfin le staff de Keith Chappell, de l'université du Queensland, à Brisbane.

Ce dernier devra renoncer en décembre 2020. Son vaccin, créé à l'aide d'une souche inactivée du sida, a en effet provoqué une réaction positive au VIH d'une partie des volontaires ayant subi les tests à grande échelle.

  Pour la science Des premières hypothèses au déclenchement de la vaccination de masse, en passant par les tests menés aux États-Unis ou en Afrique du Sud, ce documentaire tourné sur cinq continents restitue de l'intérieur le combat mené par cette dizaine de scientifiques, entre coopération et compétition internationale. Couronné de victoires sans précédent dans l'histoire de la médecine, cet immense défi est encore loin d’être entièrement relevé, car si les variants du Covid-19 se répandent plus vite que les vaccins, la pandémie ne pourra être vaincue.

Avec une remarquable pédagogie, et l’art du récit, Catherine Gale révèle à la fois les coulisses d'une épopée aux enjeux collectifs colossaux et les engagements individuels qui l'ont rendue possible. Filmés chez eux comme au travail, interviewés au jour le jour et après coup, ses interlocuteurs, qui jettent toutes leurs forces dans la bataille, livrent un poignant plaidoyer pour la science.

Covid-19, la course aux vaccins Documentaire de Catherine Gale (Royaume-Uni, 2021, 1h30mn)

Disponible jusqu'au 18/09/2021

 

 

13/06/2021

Covid-19: taux de vaccination en Suisse: 25,7% de la population est entièrement vaccinée (11.06.2021)...

Part des personnes entièrement vaccinées en Suisse et par canton:

(Actualisé le 11.06.2021)

Suisse:                                    25,7% 04.05: 22,1%  28.05: 18,8%  21.05: 15,9%

Tessin:                                    30,5%            26,6%             21,8%            18,0%

Schaffhouse:                          29,8%            26,9%             23,3%            20,5%

Obwald:                                   29,8%           27,6%             22,4%            20,6%

Bâle-Campagne:                        29,8%           27,3%             23,8%            21,0%

Genève:                                    29,2%           25,3%             22,2%            18,9%

Berne:                                      28,7%           24,3%             19,8%             16,8%

Uri:                                          28,5%           24,4%             21,0%             19,2%

Bâle-Ville:                                28,2%           23,4%              20,2%            15,3%

Glaris:                                      27,2%           22,0%             17,0%             14,6%

Grisons:                                    26,3%           23,7%             21,4%            18,5%

Argovie:                                   26,3%            23,2%              19,9%            17,3%

Soleure:                                   25,8%            22,9%              19,3%            17,4%

Appenzell Rhodes-Intérieures: 25,6%           23,4%             20,1%            17,4%

Neuchâtel:                               25,4%            24,1%              22,1%            19,4%

Nidwald:                                   25,3%            22,7%             18,3%            17,4%

Zoug:                                        25,2%            22,2%             19,9%            17,8%

Lucerne:                                   25,2%            21,5%             17,2%            14,1%

Valais:                                      24,9%            22,3%             19,5%            16,8%

Zurich:                                     24,3%            19,2%             16,2%            12,1%

Vaud:                                        24,0%            20,3%            17,0%            14;8%

Appenzell Rhodes-Extérieures: 23,7%           20,6%            18,7%           17,3%

Thurgovie:                                 23,7%           20,3%            17,1%           14,9%

Jura:                                         23,6%           20,9%            18,0%           15,7%

Schwytz:                                   23,4%           19,6%            16,1%            13,6%

Saint-Gall:                                 21,6%            19,6%            17,3%           16,3%

Fribourg:                                   19,2%            17,7%            15,6%           13;8%

 

08/05/2021

L’ivermectine, traitement miracle contre le Covid-19 ou mirage thérapeutique ? (Le Monde)

L’antiparasitaire fait l’objet d’un regain d’intérêt dans la lutte contre l’épidémie due au SARS-CoV-2. Mais son efficacité reste encore à prouver.

Par  et 

 

Un traitement supposément efficace contre le Covid-19 connu depuis longtemps, peu onéreux, mais rejeté par les autorités sanitaires : non, il ne s’agit pas de l’hydroxychloroquine, mais de l’ivermectine. Ce médicament antiparasitaire est devenu, en quelques mois, la nouvelle obsession de ceux qui défendaient autrefois le protocole du professeur Didier Raoult. Mais que sait-on vraiment de l’ivermectine ? S’agit-il d’un traitement éprouvé face à l’épidémie due au SARS-CoV-2 ou d’un faux espoir ?

La suite est lire sur Le Monde ...

19:47 Publié dans Covid-19, Fake-check | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ivermectine, les décodeurs, le monde, sars-cov-2, covid 19, covid-19, covid-19 covid19, covid19 | | | | | Pin it! | |  Facebook

10/04/2021

Covid-19: 7 avril 2021: 645 055 personnes entièrement vaccinées (7,5%) en Suisse

Pourcentage des personnes vaccinées en Suisse et par canton , au 07.04 :
 
CH : 7,5%     642 362 personnes
 
UR : 9,9%     3 647
 
SH : 9,4%     7 706
 
NE : 8,7%     15 321  
 
GE : 8,6%     43 318
 
GR : 8,5%     16 934
 
JU : 8,4%     6 142
 
BL : 8,3%     23 989
 
VS : 8,3%     28 595
 
AI : 8,1%     1 302
 
GL : 8,1%     3 274
 
ZG : 8,1%     10 277
 
VD : 8,0%     64 346
 
AG : 8,0%     54 575
 
SG : 7,8%     39 881
 
BS : 7,8%     15 283
 
FR : 7,7%     24 920     
 
NW : 7,6%   3 279
 
SO : 7,5%    20 707
 
OW : 7,4%   2 825
 
SZ : 7,4%    11 929
 
TI : 7,3%     25 792
 
TG : 7,1%     19 735
 
BE : 7,0%     72 501
 
LU : 6,9%     28 636
 
AR : 6,8%     3 791
 
ZH : 6,1%     93 657
 
Source: OFSP
 

13:35 Publié dans Covid-19, Suisse, Vaccination, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : covid-19, covid19, covid-19 covid19, covid 19, vaccination, vaccin, suisse, vaud, genève, pourcentage | | | | | Pin it! | |  Facebook

11/11/2020

Les masques chirurgicaux sont lavables et réutilisables 10 fois selon UFC-Que Choisir...

L'association de consommateurs a testé trois modèles achetés en grandes surfaces. Lavés à 60°, puis passés au sèche-linge, puis repassés, ils conservent leur capacité de filtration.

Article rédigé par France Info
Une infographie réalisée par l'UFC Que Choisir montre que les masques chirurgicaux conservent leur capacité de filtration jusqu'à 10 lavages. (UFC QUE CHOISIR)

 

"Bonne nouvelle pour le porte-monnaie et la planète", annonce sur son site l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, les masques chirurgicaux "conservent de très bonnes capacités de filtration après 10 lavages en machine à 60°".

Ces masques sont normalement destinés à être jetés après quatre heures d'utilisation ou dès qu'ils sont humides. En fin de compte, même après plusieurs cycles en machine, ils restent "bien au-dessus des exigences minimales des masques en tissus" certifiés Afnor, constate l'UFC-Que Choisir.

 

La suite est à lire ici ...

08:38 Publié dans Covid-19 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : covid 19, covid-19, covid-19 covid19, masque, masque chirurgical | | | | | Pin it! | |  Facebook

27/10/2020

Rendez-vous Bundesplatz 2020 Planet Hope suspendu (ou arrêté...) à cause du covid...

Rendez-vous Bundesplatz arrête temporairement les spectacles

En raison des nouvelles mesures de protection du Covid-19 du canton de Berne, le spectacle de lumière Rendez-vous Bundesplatz est suspendu pour ces prochaines semaines. En outre, il est actuellement examiné avec la ville de Berne si le spectacle peut être repris ultérieurement.

Le vendredi 23 octobre 2020, le Conseil d’Etat du canton de Berne a considérablement renforcé les mesures de protection du Covid-19, notamment en interdisant les manifestations de plus de 15 personnes pendant au moins quatre semaines. Cela concerne également le spectacle de lumière Rendez-vous Bundesplatz, qui fait vibrer les spectateurs depuis le 16 octobre. Malgré un concept de protection complet et un nombre limité de spectateurs à 900 personnes, le spectacle doit être interrompu.

Les trois tours techniques qui ont été érigées sur la Bundesplatz pour le spectacle ne seront pas démontées pour le moment. Nous allons vérifier auprès de la ville de Berne s’il y a une possibilité de reprendre le spectacle à une date ultérieure et de ravir ainsi plus de spectateurs.

Voici la vidéo: