04/07/2011

Une tourterelle dérange un chat et le premier appel en GSM (natel D) fête ses 20 ans...

Une tourterelle dérange un chat très fatigué...

Vous rappelez-vous quand vous avez acheté votre premier téléphone GSM (ou natel D pour les suisses) ?

Le premier appel en GSM (Global System for Mobile Communications) vient de fêter ses 20 ans:

En effet, la première conversation téléphonique par gsm s'est déroulée il y a exactement 20 ans, le 1er juillet 1991, entre le premier ministre finlandais de l'époque Harri Holkeri et l'adjointe au maire de la ville de Tampere, Kaarina Suonio.

 Cet essai a été réalisé sur le réseau privé développé par Telefonica et Siemens, devenu depuis Nokia Siemens Network.

Vingt ans après, plus de 4,4 milliards de personnes utilisent un réseau gsm. Désormais, 838 réseaux de gsm sont disponibles dans le monde.

Ensuite, il y a eu le SMS qui à la base était destiné à transmettre des messages de service provenant de l’opérateur téléphonique, dans le système GSM dont il est issu, avant de connaître ses utilisations actuelles. Historiquement, le premier SMS commercial aurait été envoyé en décembre 1992 par un employé de Sema Group.

 

 

 

20:59 Publié dans Animaux, Buzz, Insolite, La vidéo du jour, Téléphonie, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gsm, nokia, 1991, sms, texto, chat, oiseau, natel d, buzz | | | | | Pin it! | |  Facebook

05/11/2009

La COMCO inflige une amende de 220 millions CHF à Swisscom


La COMCO inflige une amende de 220 millions CHF à Swisscom

Berne, 05.11.2009 - La Commission de la concurrence (COMCO) a constaté que Swisscom, par sa politique de prix concernant ses services ADSL, a entravé ses concurrents jusqu'au 31 décembre 2007. Par décision du 19 octobre 2009, la COMCO inflige à Swisscom une amende de CHF 219'861'720.- pour cette violation de la loi sur les cartels.

 

 

D'une part, Swisscom est active sous la marque Bluewin en tant que fournisseur ADSL; d'autre part, elle fournit également la prestation préalable qui est indispensable pour l'Internet à large bande. Les concurrents de Bluewin - comme Sunrise, VTX ou Green - sont dépendants de cette prestation préalable pour pouvoir proposer à leurs clients l'Internet à large bande via ADSL. En comparaison avec les prix facturés aux consommateurs finaux, Swisscom a exigé des prix élevés pour cette indispensable prestation préalable. Il en a résulté une différence trop étroite entre les prix pour les consommateurs finaux et ceux de la prestation préalable («effet de ciseau»). Swisscom a entravé ses concurrents de telle manière que ceux-ci ne parvenaient pas à exploiter rentablement leurs services ADSL. Swisscom a elle aussi subi des pertes dans ce domaine via Bluewin. Toutefois, elles ont été surcompensées par les profits réalisés grâce à la prestation préalable.

La COMCO considère cette politique de prix comme un abus de position dominante. Les prix élevés de la prestation préalable ont par ailleurs contribué au niveau élevé des prix en Suisse. Dès le 1er janvier 2008, Swisscom a baissé ses tarifs pour la prestation préalable. Ainsi, la situation des fournisseurs ADSL concurrents s'est améliorée.

Le montant de la sanction résulte du type et de la gravité de la restriction à la concurrence. Le comportement illicite de Swisscom a duré plusieurs années durant la période de mise en place de ce marché à forte croissance. Cette circonstance a eu pour effet d'aggraver la mesure.

Le président de la COMCO ainsi que des représentants du Secrétariat de la COMCO seront à disposition le 05.11.2009 à 11h00 au Centre de presse du Palais fédéral à Berne pour répondre aux questions.

La réponse de Swisscom:

Berne, le 05 novembre 2009, 07:30
Malgré le flou juridique, la Commission de la concurrence statue sur les prix des services DSL - Swisscom va faire recours
La Commission de la concurrence (ComCo) inflige à Swisscom une amende de CHF 219 millions pour abus présumé de position dominante en matière de politique des prix pour les services à haut débit, alors même que la situation juridique concernant la possibilité de sanctionner de tels faits n'est pas claire et qu'une décision du Tribunal fédéral administratif sur cette question est attendue sous peu. Swisscom se voit donc contrainte d'attaquer cette nouvelle décision de la Commission de la concurrence.
La Commission de la concurrence juge que Swisscom occupe une position dominante sur le marché du haut débit et qu'elle facturait jusqu'à fin 2007 des prix trop élevés pour la location de réseau DSL (Broadband Connectivity Services, ou BBCS, "service de connectivité à large bande"). Elle reproche à Swisscom d'avoir pratiqué une marge trop faible entre sa prestation préalable du BBCS et le prix facturé au client final pour les services à haut débit sur le réseau DSL, empêchant ses concurrents de rentabiliser leurs activités dans ce domaine. Swisscom aurait donc enfreint la législation sur les cartels, se rendant coupable d'entrave à la concurrence. En vertu de ces accusations, la Commission de la concurrence inflige à Swisscom une amende de l'ordre de CHF 219 millions, suivant en cela largement les recommandations émises par son secrétariat le 12 novembre 2008.

 

Swisscom rejette l'accusation d'abus de position dominante et estime que la sanction prévue est injustifiée:

  • Le marché suisse des infrastructures connaît une concurrence intense, avec plusieurs réseaux câblés, les derniers réseaux de téléphonie mobile et les futurs réseaux à fibre optique. C'est ainsi que plus de 80 % des ménages suisses ont le choix entre le câble et l'ADSL pour accéder à Internet. En termes de pénétration du marché, la Suisse occupe le quatrième rang au classement mondial de l'OCDE. L'Office fédéral de la communication (OFCOM) a par ailleurs constaté que les prix du haut débit pour une utilisation moyenne ont baissé de plus d'un tiers entre 2001 et 2008. Qui plus est, le dégroupage opéré en avril 2007 a encore stimulé la concurrence.
  • Swisscom a montré qu'elle pouvait avoir une activité rentable auprès de la clientèle finale du DSL. Par conséquent, il ne saurait être question de marges trop faibles. Swisscom améliore en permanence son offre en prestations de connectivité, à la fois au niveau des prix et des bandes passantes, de sorte que, même en comparaison avec l'offre des câblo-opérateurs, elle peut pratiquer des prix concurrentiels. On voit du reste que cela lui réussit, puisqu'une vingtaine de concurrents utilisent le réseau de Swisscom pour desservir leurs propres clients en haut débit, lesquels sont au nombre de 400 000 environ.
  • Dans le cadre de la procédure relative aux prix des terminaisons sur le réseau mobile, Swisscom a contesté la compétence de la Commission de la concurrence à infliger des amendes. Cette question de droit étant pendante devant le Tribunal fédéral administratif, instance supérieure de la Commission de la concurrence, Swisscom avait demandé à la ComCo de suspendre la procédure relative aux prix du service DSL. Dès lors, Swisscom s'étonne de voir cette dernière anticiper la décision de fond attendue du Tribunal fédéral administratif et, en dépit du flou juridique, prononcer une nouvelle sanction à l'encontre de Swisscom.

Dans ces conditions, Swisscom se voit contrainte de former recours contre cette nouvelle décision de la Comco. L'entreprise estime intactes ses chances en la matière et en l'état, ne constitue donc pas de provisions.

07:57 Publié dans Téléphonie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : swisscom, adsl | | | | | Pin it! | |  Facebook

04/11/2009

Télécommunications: protection des consommateurs renforcée et Facebook ne va pas être content...


Télécommunications: protection des consommateurs renforcée

 

Bern, 04.11.2009 - Le Conseil fédéral a approuvé aujourd'hui l'adaptation des ordonnances d'exécution de la loi sur les télécommunications (LTC). Ces modifications permettent entre autres de renforcer la protection et l'information des consommateurs lorsqu'ils utilisent leur téléphone mobile à l'étranger ou lorsqu'ils consomment des services à valeur ajoutée. 

L'information des consommateurs dans le domaine de la téléphonie mobile se trouve renforcée par les changements apportés à l'ordonnance sur les services de télécommunications (OST). Ainsi à partir du 1er juillet 2010, le prix maximal que peut coûter un appel devra être communiqué, par exemple par SMS, à un client qui utilise son téléphone mobile à l'étranger (itinérance internationale; art. 10a OST). Avec cette nouveauté la Suisse se rapproche des mesures prises par l'Union européenne en 2008 et 2009. D'autre part, l'existence de l'organe de conciliation des télécommunications (ombudscom) devra dorénavant être mentionnée sur chaque facture ou lors de chaque recharge pour les formules à prépaiement (art. 47, al. 3, OST).

 

 

 

Abonnements par SMS et services à valeur ajoutée

Les modifications de l'OST ont également pour conséquence des adaptations de l'ordonnance sur l'indication des prix (OIP). Ainsi lorsqu'un client conclut un abonnement pour des services à valeur ajoutée qui lui seront transmis par SMS ou MMS, il doit recevoir toutes les informations relatives à l'abonnement sur son téléphone mobile et doit confirmer depuis cet appareil qu'il accepte l'offre. Il ne sera ainsi plus possible de conclure un tel abonnement sur l'internet par exemple (art. 11b, al. 1 et 2, OIP). A partir du 1er juillet 2010, le code de désactivation du service devra en outre être communiqué lors de chaque SMS ou MMS reçu (cf. art. 11b, al. 3, OIP). Enfin, l'indication des prix pour les numéros 090x devra mentionner qu'elle vaut pour les appels à partir du réseau fixe (cf. art. 11a, al. 1, et 13a, al. 3, OIP).

 

 

Emplacements des cabines téléphoniques

Dans le domaine du service universel, les communes pourront dorénavant renoncer à leur droit d'avoir au moins une cabine téléphonique sur leur territoire (art. 20, al. 1, OST). La Commission de la communication (ComCom) consulte les communes lorsqu'elle désigne les emplacements des postes téléphoniques publics.

 

  

Nouvelle affectation des gains réalisés par SWITCH

Les excédents de gain réalisés par SWITCH dans ses activités d'attribution et de gestion des noms de domaine internet pourront à l'avenir également être affectés au financement de tâches ou de projets d'intérêt public dans le cadre de la gestion du système des noms de domaine (art. 14cter de l'ordonnance sur les ressources d'adressage, ORAT). Une partie de l'excédent pourra être utilisée pour financer, par exemple, des tâches ou projets au niveau international en matière de noms de domaine (DNS), notamment en faveur de pays en voie de développement.

Par ailleurs, SWITCH pourra bloquer un nom de domaine lorsqu'un service de lutte contre la cybercriminalité reconnu par l'OFCOM soupçonne qu'il est utilisé pour accéder par des méthodes illicites à des données sensibles ("hameçonnage" ou "phishing") ou pour diffuser des logiciels malveillants (art. 14fbis ORAT). La fondation SWITCH est chargée par l'OFCOM d'enregistrer les noms de domaine ".ch" depuis 2003 sur la base de l'ordonnance du Conseil fédéral sur les ressources d'adressage dans le domaine des télécommunications (RS 784.104).

 

 

Fichiers joints:

 

 


 

 

 

 

 

 

 

C'est Facebook qui ne va pas être content, puisque il y a beaucoup "d'applications" qui fonctionnent selon cette "astuce" (pour être poli...)... Dommage que la mise en place ne se fasse que le 1er juillet... Comme je l'ai déjà mentionné, dans ces "applications", actuellement, on peut mettre le numéro d'un téléphone mobile de n'importe qui, pas forcément le sien ....

 

Abonnements par SMS et services à valeur ajoutée

Les modifications de l'OST ont également pour conséquence des adaptations de l'ordonnance sur l'indication des prix (OIP). Ainsi lorsqu'un client conclut un abonnement pour des services à valeur ajoutée qui lui seront transmis par SMS ou MMS, il doit recevoir toutes les informations relatives à l'abonnement sur son téléphone mobile et doit confirmer depuis cet appareil qu'il accepte l'offre. Il ne sera ainsi plus possible de conclure un tel abonnement sur l'internet par exemple (art. 11b, al. 1 et 2, OIP). A partir du 1er juillet 2010, le code de désactivation du service devra en outre être communiqué lors de chaque SMS ou MMS reçu (cf. art. 11b, al. 3, OIP). Enfin, l'indication des prix pour les numéros 090x devra mentionner qu'elle vaut pour les appels à partir du réseau fixe (cf. art. 11a, al. 1, et 13a, al. 3, OIP).
 

 

 

14:12 Publié dans Téléphonie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : internet, sms, sms surtaxés, natels, facebook | | | | | Pin it! | |  Facebook

05/08/2009

Les appels publicitaires enfin interdits...... en Allemagne

Depuis aujourd'hui, les appels publicitaires non-demandés sont interdits en Allemagne. L'amende peut aller jusqu'à 50000€.

En cas d'appel masqué, l'amende peut aller jusqu'à 10000€....

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i0nZ2MzQ6TpKI-8emR8XpDN04SOQ

À quand la même chose chez nous ? Les caissemaladie.ch et autres nous laisseraient en paix...

.

.

02:57 Publié dans Conso, Téléphonie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : appels, publicité, allemagne | | | | | Pin it! | |  Facebook

16/05/2009

Victimes de SMS surtaxés: que faire ? Il y aurait bien une solution... un peu radicale...

Le 7 avril, Kassensturz a évoqué le problème des SMS surtaxés que l'on pouvait recevoir suite à une inscription sur une application soi-disant envoyée par un ami sur Facebook.

J'ai hésité  à soulever le problème de ce côté-ci de la Sarine (c'est pas sur ABE qu'il faut compter pour traiter le sujet, mais ça c'est une autre histoire...) mais suite à l'article lémanocompatible de ce jour dans le 24 Heures et la TG:

Victimes de SMS surtaxés

et

Ces usagers victimes de SMS surtaxés qu’ils ne voulaient pas

je réagis en proposant une solution un peu radicale...

Dans cet article, il y a ce passage qui me fait tiquer:

«Mais en laissant son numéro de natel sur internet, on conclut parfois un abonnement à un service de SMS commerciaux sans s’en rendre compte faute d’avoir lu les mentions en petits caractères, met en garde Caroline Sauser, porte-parole de l’Office fédéral de la communication (OFCOM). Les premiers SMS reçus donnent, en principe, des informations sur les tarifs et sur les modalités de désabonnement.»

C'est là que j'en reviens au reportage de Kassensturz, puisque rien ne nous oblige à mettre notre propre numéro de portable...

Si j'ai une dent contre quelqu'un, je pourrais très bien, pour me venger, inscrire le numéro de portable de cette personne sur une des nombreuses applications, jeu ou concours que l'on trouve maintenant sur Facebook ou sur d'autres sites qui les fournissent (google est ton ennemi...).

À première vue, rien n'est prévu pour rendre cette façon de faire illégale malgré le fait qu'on lise ceci:

«Chaque mois plusieurs centaines de personnes nous contactent pour se plaindre car ces SMS surtaxés figurent sur les factures que nous leur envoyons.»

Alors je me demande quelle serait la réaction de Moritz L. ou Pascal C. si ils étaient, eux ou n'importe quel autre Conseiller(ère) Fédéral(e), National ou aux Etats, bombardés de SMS surtaxés puisque, si on a la chance de connaitre leurs numéros privés, on peut simplement les y inscrire comme mentionné ci-dessus...

Je suis sûr qu'ensuite la loi serait rapidement modifiée si eux étaient bombardés de SMS surtaxés...

Les envois de SMS surtaxés, commandés sur internet, doivent être illégaux.

Seul, l'envoi de SMS commandés depuis un téléphone portable et envoyés sur ce même téléphone portable devrait être possible.

Mais là, autant attendre que les poules aient des dents... Et comme en plus, les opérateurs encaissent un pourcentage ...

 

21:59 Publié dans Téléphonie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sms, sms surtaxés, loi | | | | | Pin it! | |  Facebook

09/05/2009

Swisscom propose le premier mobile Android : HTC Magic

Communiqué de presse de Swisscom, 08.05.2009


Swisscom propose le premier mobile Android : HTC Magic

Avec le HTC Magic, Swisscom proposera, à partir début juin 2009, le premier mobile Android en Suisse. Le portable à écran tactile de HTC est équipé du système d'exploitation Android, qui permet donc de profiter facilement de tous les services de Google TM. Avec l'abonnement NATEL liberty grande, le HTC Magic avec carte mémoire de 8 Go sera en vente au prix de CHF 149.- dans les Swisscom Shops et chez les revendeurs.

Le HTC Magic est le premier téléphone portable offert par Swisscom à être équipé du système d'exploitation Android. On peut ainsi, d'une part, accéder facilement aux services pratiques de Google, comme la fonction de recherche Google, Google MapsTM et Google MailTM. D'autre part, le portable peut être personnalisé par l'ajout de diverses applications, téléchargeables sur l'Android Market. Le HTC Magic dispose d'un grand écran tactile de 3,2 pouces. La caméra intégrée de 3,2 Megapixels permet de prendre des photos et des séquences vidéo, qui peuvent alors être directement envoyées. Outre EDGE et WLAN, le portable est compatible HSPA et convient donc particulièrement pour l'utilisation d'Internet mobile.

Accès simple à tous les services GoogleTM
La page d'accueil de l'appareil permet d'accéder directement à la fonction de recherche de Google. Une pression sur un bouton fait apparaître d'autres services appréciés de Google. Les e mails, calendriers et contacts sont automatiquement synchronisés avec le compte personnel Gmail, peu importe que les données aient été introduites via l'ordinateur ou le téléphone portable. Google TalkTM permet d'utiliser la messagerie instantanée et Google Maps permet, sur le HTC Magic compatible GPS, d'utiliser les descriptions d'itinéraires, les plans de villes et bien plus.

En vente à partir de début juin 2009 dans tous les Swisscom Shops et chez les revendeurs
Le HTC Magic est proposé avec les abonnements de la famille Liberty (NATEL liberty piccolo, NATEL liberty mezzo, NATEL liberty grande et NATEL xtra-liberty mezzo). Avec NATEL liberty grande, l'appareil coûte CHF 149.-. Son prix sans abonnement est de CHF 799.-.


Swisscom

03:00 Publié dans Téléphonie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : android, swisscom, htc magic | | | | | Pin it! | |  Facebook

22/04/2009

39,1 millions de clients de T-Mobile dans les choux...

Mardi 21 avril, 16h09
Suite à un problème de software sur 2 serveurs ( Home-Location-Register Server ) qui font la relation entre la carte sim et le numéro du client, les 39,1 millions de clients de T-Mobile (Allemagne) sont réduits au silence.
Vers 19h00, tout le système a été redémarré, il était fonctionnel à 80% vers 20h30 et à 100% vers 22h00.

Pour s'excuser T-Mobile offre les sms gratuitement dimanche.

Source: Bild

Traduit par moi-même, il n'y a rien en français...

19:15 Publié dans Téléphonie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : t-mobile, mobile, allemagne | | | | | Pin it! | |  Facebook

08/03/2009

G1 - le "google phone" est disponible en Suisse...

Swisscom, Sunrise et Orange ne vendent pas encore le G1 en Suisse parce que les opérateurs attendent que les maladies de jeunesse soient réglées.

 C'est en tout cas ce qu'annonce le journal  Sonntag. Mais Digitec le vend depuis quelques jours en version américaine et aussi allemande avec des offres avec les 3 opérateurs.


Sans abonnement, il est vendu 639.-

19:54 Publié dans Téléphonie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : natel, goggle, phone, téléphone | | | | | Pin it! | |  Facebook

05/02/2009

Les appels sur des n° 0800 sont enfin gratuits depuis des cartes prépayées

C'est On en parle de ce mardi qui le révèle:

les appels sur des n° 0800 depuis une carte prépayée, qui étaient encore payants il y a peu, ne le sont plus chez Swisscom et Sunrise et ne le seront plus d'ici quelques semaines chez Orange.

Attention: chez Sunrise il faut passer sur Sunrise Go mais cela implique de perdre les avantages de l'ancienne offre prépayée (du genre. 49 cts de l'heure)...

À noter que les tarifs des 0800 étaient mentionnés dans la brochure fournie avec la carte sim, mais encore fallait-il la lire...

Pour écouter la rubrique en Real...

Ou

La podcaster...

 

01:51 Publié dans Téléphonie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : swisscom, sunrise, orange, prépay | | | | | Pin it! | |  Facebook

21/01/2009

170000 iPhones vendus chez Swisscom

170000 iPhones vendus l'an dernier chez Swisscom selon Carsten Schloter dans la Handelszeitung...

Il y parle aussi des investissements dans Fastweb et dans la fibre optique.

19:19 Publié dans Téléphonie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iphone, swisscom | | | | | Pin it! | |  Facebook