01/01/2011

L'opération Nez rouge Est-vaudois a ramené 229 personnes à bon port... et ça existe l'agility bunny ? Et mangez du miel...

Lors de cette dernière nuit de l'année 2010, les 55 bénévoles de l'opération Nez rouge Est-vaudois ont ramené 229 personnes (et un chien) à domicile avec 18 voitures prêtées par des garagistes de la région.

Ces 90 courses représentent un total de 3680 km... 9 courses, 312 km et 6 personnes de plus que l'an dernier...

Dans un tout autre registre, on connaissait l'agility dog, et bien voici maintenant le bunny agility...


 

Par cette note, je te souhaite (à nouveau), chère lectrice, cher lecteur, une bonne et heureuse année 2011.

Comme c'est d'actualité, je déterre ce que j'avais écrit il y a un an ...

Paul Apadbol adore faire la foire, mais il n'aime pas trop les lendemains, lorsqu'il a mal aux cheveux...
Que doit-il faire pour atténuer son mal de cheveux ?

.

Boire du café fort salé ?

.

Manger du miel ?

.

Je ne bois que de l'eau fai-feru-ferrugineuse.

.
.

Voici la réponse:

Il faut manger du miel (fructose).

Le café salé (ou thé) n'a pas d'effet "dessaoulant" mais réveille (effet connu) et a aussi un effet deshydratant . La caféine a un effet diurétique connu depuis plus de 100 ans.
Manger quelque chose de salé, un rollmops (poisson mariné) par exemple peut aider, celui qui a trop bu d'alcool se trouve en manque de ses minéraux puisque l'alcool élimine la vasopressine.
(La vasopressine ou hormone antidiurétique (AVP, arginine-vasopressine ou ADH, Antidiuretic hormone) est une hormone peptidique synthétisée par les noyaux supraoptique et paraventriculaire de l'hypothalamus et libérée par l'hypophyse postérieure. Elle a principalement une action antidiurétique (diminution du volume des urines).
La vasopressine a une action antidiurétique : elle diminue le volume des urines en augmentant la perméabilité à l'eau du tube collecteur.
C'est pour cela que l'on va souvent aux WC.

Si après avoir dormi, vous avez mal à la tête, le fructose (présent dans le miel) aura un effet bénéfique en atténuant le mal de tête: il vous permettra d'éliminer plus rapidement l'alcool qui reste dans votre système. 30 g de miel AVANT de se coucher éliminera les toxines pendant le sommeil et le mal de tête aura probablement disparu au réveil.

 



Buvez un bouillon de légumes ou de viande pour refaire vos forces plus rapidement. Étant donné que l'alcool vous a fait abondamment uriner, vous avez subi des pertes en nutriments essentiels qui contribuent à vous mettre dans ce triste état.

Buvez des boissons de sport (du type Gatorade). Selon le Dr John Brick, en plus de réhydrater, ce genre de boisson remplace les électrolytes perdus, comme le potassium et le sodium. Il conseille d'en boire le matin, l'après-midi et le soir du « lendemain de la veille ».

Un petit verre au réveil ?
Le mal de tête souvent associé à la gueule de bois peut notamment s'expliquer par la brusque variation du taux d'alcool dans votre organisme. En principe, prendre un petit verre d'alcool en vous levant devrait donc permettre de faire la transition en douceur. Mais, prévient l'American Medical Association Family Medical Guide, « si vous êtes souvent forcé de recourir à cette méthode pour soulager vos gueules de bois, celles-ci constituent probablement en soi un symptôme du manque lié à l'accoutumance à l'alcool. Cela est donc un clair avertissement que vous avez un problème d'alcool et vous devriez chercher de l'aide immédiatement. » En outre, d'autres affirment que prendre une boisson alcoolisée masque temporairement les symptômes de la gueule de bois, mais empire les choses quand son effet se dissipe.

 

Trop de Tabasco ou de poivre de Cayenne dans la bouche: que faire?

Il faut boire du lait ou à la rigueur , manger un yogurt mélangé avec 2-3 cuillères d'huile (d'olive ou de colza, c'est encore mieux).

Boire de l'eau n'a aucun effet.


Boire de la bière atténue un peu (à cause de l'alcool).

Citation:
Pour atténuer le feu en bouche, l'eau ne sert à rien, la capsaïcine étant liposoluble (se dissout dans les matières grasses) et non par hydrosoluble (ne se dissout pas dans l'eau). Le plus efficace est le lait complet et ses dérivés complets plus ou moins liquides (yaourts etc...). Manger du pain ou du riz cuit, du sucre ou des sucreries peut aider.


Le piquant des piments est dû à la capsaïcine. C'est un alcaloïde. Pur, sa puissance est telle qu'il est décelable dilué dans 10.000.000 son poids en eau (1 gr de capsaïcine pour 10 mètres cubes d'eau !!!). Cette substance est un apétant (exhausteur de goût et salivant) et un activateur de la digestion.

Pour mesurer la " force " d'un piment, on utilise une " échelle " imaginée par Wilbur Scoville en 1912. Elle est basée sur un test organoleptique de dégustation par un groupe de 3 ou 5 personnes. Le piment est broyé et dilué dans une certaine quantité d'eau (par exemple 1 gr de piment pour 10 kg (10 litres) d'eau soit 1 pour 10.000. 60% au moins des testeurs doivent déceler le piment. Si le piquant est décelé à cette dilution il aura une hauteur de 10.000 sur l'échelle de Scoville.

Les scientifiques actuels utilisent aujourd'hui la chromatographie en phase liquide pour mesurer le taux de capsaïcine d'un piment mais l'échelle de Scoville demeure pour exprimer sa "chaleur ".

Le Jalapeño n'atteint que 1500 à 3.000 unités Scoville. Le piment de Cayenne oscille entre 20.000 et 60.000 unités Scoville. Le tabasco qui a donné son nom à la sauce Tabasco® est mesuré entre 80.000 et 120.000 unités Scoville. Le plus fort jamais mesuré à ce jour est le habanero (même famille le scotch bonnet jamaïcain) qui oscille entre 80 000 et 300 000 unités Scoville selon les testeurs.

Des chercheurs indiens qui travaillent dans les laboratoires du ministère de la défense de leur pays ont répondu à une question que tout le monde se posait depuis longtemps : quel est le piment le plus fort du monde, l?indien ou le mexicain ? La réponse, c'est l'indien. Et plus précisément le Tezpur chili qui pousse le long des rives du Brahmapoutre. Il atteint 855.000 unités de force Scoville contre seulement 557.000 pour le piment mexicain.


Pour simplifier sa lecture, l'échelle de Scoville est ensuite réduite à 10 unités auxquels on ajoute l'unité 0 pour les poivrons, les poivrons étant une variété de piments ne contenant pas de capsaïcine - c'est pourquoi c'est un pléonasme de parler de poivrons doux -.


Les scientifiques ont identifié plusieurs molécules qui semblent activer des nerfs baptisés nocicepteur, et dont le rôle est d'informer rapidement le cerveau que leur zone d'intervention dans l'organisme est en difficulté. A ce jour, la molécule la plus connue du déclenchement de la douleur est la capsaïcine : celle-là même qui confère au piment sa saveur puissante. Une équipe de pharmacologues de l'université de Californie, à San Francisco, a découvert, sous la direction de David Julius, la protéine réceptrice qui fixe la capsaïcine et libère la sensation de brûlure qui lui est associée. La capsaïcine déclenche la douleur exactement comme le fait une température élevée, de sorte qu'un plat épicé, même tiède, peut donner l'impression de brûler.

Des liens.

Terroirs d'en France

Échelle de Scoville - Wikipédia

Le site de Tabasco

Wilbur Scoville sur google...

 

12:28 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouvel-an, cayenne, abba, miel, gueule de bois, nez rouge, onr, tabasco, piments, capsaïcine | | | | | Pin it! | |  Facebook

02/01/2010

Nez Rouge fête ses 20 ans en raccompagnant 23’812 personnes

Communiqué de presse
Delémont, le 1er janvier 2010
Bilan de la 20e édition de l’Opération Nez Rouge
Nez Rouge fête ses 20 ans en raccompagnant 23’812 personnes
 
Pour la 20e édition de l’Opération Nez Rouge, le petit renne n’a pas chômé puisque les bénévoles Nez Rouge ont raccompagné 23’812 personnes en Suisse durant cette fin d’année.
Du 4 décembre 2009 au 1er janvier 2010 au matin, 7442 bénévoles ont participé à l’Opération, effectuant 11’025 transports, soit l’équivalent de 10 fois le tour de la terre en kilomètres.
Nez Rouge enregistre une progression de 3% du nombre de personnes raccompagnées par rapport à l’année dernière.
 
Encore quelques chiffres
L’Opération Nez Rouge 2009-2010 s’est terminée ce matin. Comme chaque année, c’est durant la nuit de Saint-Sylvestre que le plus grand nombre d’appels a été enregistré : 2721 transports (+ 585 transports par rapport à 2008) et 94’338 kilomètres ont été effectués cette nuit-là pour transporter 7148 personnes en toute sécurité vers la nouvelle année.
En Suisse romande, c’est la section Nez Rouge de Genève qui a effectué le plus de transports (733 transports) durant l’Opération suivie de la section Jura (710 transports). En Suisse alémanique, c’est en Argovie que l’on a le plus fait appel à Nez Rouge (1718 transports).
A noter que la section Nez Rouge Jura bernois sera encore en fonction cette nuit et que l’Opération Nez Rouge Morges-Lausanne poursuit son activité encore jusqu’au dimanche 3 janvier au petit matin.
Bilan
Le nombre de transport effectué chaque année en Suisse par l’Opération Nez Rouge a tendance, comme au Québec, à se stabiliser – 10’904 transport en 2008, 11’025 en 2009 (+ 1.1%). Il faut cependant rappeler que Nez Rouge ne vise pas la course aux records, mais se bat pour éviter des accidents avec une devise toute simple : « Celui qui conduit ne boit pas, celui qui boit ne conduit pas ». Nez Rouge invite ainsi les automobilistes à toujours prévoir un moyen de transport sûr pour leur retour à la maison. Appelez un parent, un ami, un taxi, ayez un "chauffeur désigné" (la personne qui ne boit pas et reconduit les autres), prenez les transports publics ou dormez sur place !
La stabilisation du nombre de transport observée en Suisse au niveau des chiffres indique certainement que la campagne annuelle menée par Nez Rouge depuis vingt ans porte ses fruits. Plusieurs indices permettent de penser que le public prend conscience des dangers lors de la conduite avec facultés affaiblies : mise en service de nouveaux moyens de transports publics nocturnes, recours toujours plus fréquent à un "chauffeur désigné" ou encore apparition d’offres d’hébergement facilitées sur certains lieux de fête. Pour Nez Rouge, l’essentiel réside dans la bonne diffusion du message de sécurité routière.
Bénévoles et partenaires
En vingt ans, depuis son lancement en 1990 dans le Jura, les 81’061 bénévoles qui ont participé à l’action de prévention ont pris en charge 199’333 personnes qui ont suivi le conseil de Nez Rouge de prendre le téléphone plutôt que la route. Sans ces milliers de bénévoles Nez Rouge n’auraient jamais fêté cet anniversaire. Qu’ils soient ici remerciés pour leur générosité et leur disponibilité.
Le succès de la campagne de prévention serait également impossible sans le soutien des partenaires nationaux et régionaux:
Assista TCS, qui a financé pour la dernière année les activités nationales de Nez Rouge.
Shell (Switzerland) qui prend à sa charge une bonne partie du carburant nécessaire à faire rouler les véhicules Nez Rouge à travers toute la Suisse.
Swisscom qui met gracieusement à disposition toute l’infrastructure du numéro d’appel gratuit 0800 802 208.
La ZURICH Assurances qui assure gratuitement les véhicules dans la plupart des Opération de Suisse romande.
Et, dans les régions, les commerçants, garagistes, restaurateurs, etc. apportent leur contribution à la réussite de l’Opération.
 
A noter également l’excellente collaboration avec les médias et la police.
 
Décembre 2010 : 21 édition ?
La Fondation Nez Rouge est maintenant à la recherche d’un ou de nouveaux partenaires principaux qui assureront la pérennité de l’action de prévention. Un appel est lancé aux entreprises qui souhaiteraient s’associer à une action de prévention qui jouit depuis vingt ans d’une grande notoriété.
Les bénévoles de l’Opération Nez Rouge espèrent vous donner rendez-vous en décembre 2010 pour la 21e édition de l’Opération Nez Rouge.
 Et d’ici là, on fait la fête, mais on rentre avec sa tête !

 

 

10:32 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nez rouge, opération nez rouge | | | | | Pin it! | |  Facebook

30/12/2009

Nez Rouge Est vaudois recherche des bénévole pour la nuit du 31

Si toi, cher lecteur, tu désires passer une nuit du 31 différente, sans boire d'alcool, mais en conduisant des voitures et en visitant l'Est vaudois, de nuit il a ses charmes, dans tous les sens, tu peux devenir bénévole Nez Rouge...

Si tu désires quand même passer le cap de minuit chez toi (sans boire d'alcool ) et nous rejoindre après (vers une heure) c'est aussi possible... Ce qui est déjà garanti, c'est que les conditions météo épouvantables de l'an dernier seront absentes...

Et si tu désires te "faire la main" déjà cette nuit,  pas de problème...

Rita te répondera au

079 393 84 60

De plus tu pourras voir la tête du Dalmuti, il sera sur le pont toute la nuit...

Pour les autres sections tu peux aller voir sur cette page...

Un petit truc à lire: le guide du bénévole...

18:45 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nez rouge, est vaudois, bénévole | | | | | Pin it! | |  Facebook

18/12/2009

Nez rouge: c'est reparti...

L'Opération Nez Rouge a repris du service...

Nez Rouge fête cette année ses 20 ans d'activités en Suisse. L'occasion de s'offrir une nouvelle identité visuelle et un nouveau site Internet.  
 
L'Opération Nez Rouge est une action de prévention, de sensibilisation et de sécurité routière, à l'échelon national, qui vise à diminuer le nombre d'accidents de la route causés par la conduite d'un véhicule lorsque les facultés sont affaiblies.
Nez Rouge propose symboliquement, durant les fêtes de fin d'année, de ramener chez elles toutes les personnes qui ne se sentiraient pas en état de conduire. Fatigue, alcool, drogue ou médicaments sont autant de raisons de composer le numéro gratuit afin de confier les clés de son véhicule à une équipe de bénévoles. Statistique 2009

Opération Nez Rouge 2009: dates et horaires de fonctionnement

 

Nez Rouge c'est quoi ?

 

  • Une action de prévention, de sensibilisation et de sécurité routière à l’échelon national qui vise à diminuer le nombre d’accidents de la route causés par la conduite d’un véhicule lorsque les facultés sont affaiblies, un des problèmes majeurs de sécurité routière dans notre pays.
  • Une action de prévention qui propose symboliquement, durant les fêtes de fin d’année, de ramener chez elles toutes les personnes qui ne se sentiraient pas en état de conduire. Fatigue, alcool, drogue ou médicaments sont autant de raisons de composer le numéro gratuit de Nez Rouge afin de confier les clés de son véhicule à une équipe de bénévoles qui conduira chaque «client» à bon port, à bord de son propre véhicule.
  • Une action de prévention dont un des buts est la promotion du chauffeur désigné: la personne au sein d’un groupe qui restera sobre et se chargera de ramener les autres.
  • Une action de prévention lancée en Suisse en 1990
  • Une action de prévention d’envergure nationale disponible dans 24 régions de Suisse
  • Une action de prévention connue par 87% de la population suisse
  • Une action de prévention à laquelle ont participé 73 619 bénévoles depuis 1993. Ces bénévoles engagés durant l’Opération Nez Rouge sont aussi tout au long de l’année des ambassadeurs de la devise: «qui boit ne conduit pas»
  • Une action de prévention qui a raccompagné 175 521 personnes depuis 1993
  • Une action de prévention au sujet de laquelle 1480 articles de presse ont paru lors de l’Opération Nez Rouge 2008
  • Une action soutenue par le milieu de la prévention: Office fédéral de la santé publique (OFSP) / Conseil de sécurité routière (CSR) / Institut suisse de prévention de l’alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA) / etc.
  • Une action de prévention parrainée par de grandes entreprises: Assista TCS SA, Shell (Switzerland) / Swisscom Enterprise Solution SA / ZURICH

Pour tout savoir sur l'Opération Nez Rouge:

Le site de l'ONR...

 

22:32 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nez rouge | | | | | Pin it! | |  Facebook

03/01/2009

Nez rouge fait son chemin

De Nez rouge

 

Nez rouge fait son chemin

23 109 personnes ramenées chez elles !

Les bénévoles Nez rouge ont raccompagné 23 109 personnes en Suisse durant les Fêtes de fin d’année. Du 5 décembre 2008 au 1er janvier 2009, quelque 7343 bénévoles ont participé à l’Opération, effectuant ainsi 10 904 transports. Nez rouge enregistre un léger tassement (-1.8%) du nombre de personnes raccompagnées par rapport à l’année dernière.

 

Dix fois le tour de la Terre ! C’est l’équivalent en kilomètres de la distance parcourue par les véhicules Nezrouge durant l’Opération 2008. Comme chaque année, le plus grand nombre d’appels a été enregistré  durant la nuit de Saint-Sylvestre: 2136 transports, 77 584 km et 5470 personnes transportées en toute sécurité vers 2009. C’est 586 transports de moins que l’année dernière à pareille date. Les conditions météorologiques et routières exécrables de la nuit dernière ne sont pas étrangères à cette baisse. Une section de Suisse alémanique n’a pas pu fonctionner, une autre section de Suisse romande a dûinterrompre l’Opération durant deux heures en raison des routes impraticables.

Cette légère baisse du nombre de transports n’inquiète pas les responsables de l’Opération : Nez rouge nevise pas la course aux records, mais veut éviter des accidents. L’Opération se bat surtout pour diffuser un  message de sécurité routière: «Si vous prévoyez une fête plus ou moins arrosée ou que vous ne vous sentez pas en état de conduire (fatigue, médicaments, alcool, etc.), confiez les clés de votre véhicule à un parent, un ami ; prenez un taxi, utilisez les transports publics ou dormez sur place !» Pour que la fête continue, il est important, tout au long de l’année, de décider avant de sortir comment se passera le retour et de s’organiser en conséquence.

 

Au Québec, pays précurseur de l’Opération Nez rouge, les chiffres se sont également stabilisés depuis  quelques années. Le léger tassement observé en Suisse au niveau des chiffres pour la deuxième annéeconsécutive indique certainement que les campagnes annuelles, menées par Nez rouge notamment, commencent à porter leurs fruits. Plusieurs indices permettent de penser que le public prend conscience des dangers lors de la conduite avec facultés affaiblies : mise en place de nouveaux moyens de transportspublics nocturnes dans plusieurs régions, émergence de nouveaux services de taxis inspirés du modèle Nezrouge, recours toujours plus fréquent à un « chauffeur désigné » (la personne qui ne boit pas et reconduit  les autres) ou encore apparition d’offres d’hébergement facilité sur certains lieux de fête.

 

Comme toujours, les membres des comités des 24 sections de Suisse ont travaillé d’arrache-pied pour organiser la 19e édition de la campagne de prévention. Depuis le lancement de l’Opération en 1990 dans leJura, plus de 175 500 personnes ont été raccompagnées en Suisse par les 74 000 bénévoles – anonymes  ou personnalités actives dans la culture, le sport, la politique, les médias, l’administration, etc. – qui ont participé à l’action de prévention ! La Fondation Nez rouge apprécie à sa juste valeur leur participation et  saisit cette opportunité pour les remercier toutes et tous de leur disponibilité.

 

Massivement relayés par les médias, le succès de la campagnes Nez rouge serait impossibles sans le  soutien de nombreux partenaires nationaux et régionaux. Assista TCS, qui finance les activités nationalesdeNez rouge. Shell (Switzerland) qui prend à sa charge une bonne partie du carburant nécessaire à faire  rouler les véhicules Nez rouge à travers toute la Suisse. Swisscom qui met gracieusement à dispositiontoute l’infrastructure du numéro d’appel gratuit 0800 802 208. LaZURICH Assurances qui assuregratuitement les véhicules dans la plupart des Opération de Suisse romande. Et, dans les régions, de  nombreux commerçants, garagistes, restaurateurs, etc. apportent leur contribution à la réussite de notre action de prévention. La collaboration avec la Police est également excellente.

http://www.nezrouge.ch/francais/presse/Communique010109.pdf

 

Pour ma part, je suis content que toutes les équipes que j'ai gérées ont toutes roulé, malgré des conditions routières catastrophiques, sans dégats...

Dommage que certains croient encore que Nez rouge fonctionne comme les taxis: un coup de fil et Nez rouge est là dans les 10 minutes...

11:41 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nez rouge | | | | | Pin it! | |  Facebook