23/10/2009

Après le gratuit payant de la Coop, voici le gratuit sans engagement payant de Naxoo

 

Naxoo fait de la pub dans les trams, sur internet , par mail via newsletter pour une "super" offre:

2 mois d'abonnement offerts sans engagement pour toute souscription avant le 30 novembre.

"C’est le moment ou jamais d’essayer naxoo!
Essai gratuit et sans engagement."



soit un cadeau de 16.- pour l'offre "basic" ou de 56.- pour l'offre "premium". Quelle générosité on a souvent vu bien mieux.

Mais c'est pas tout, regardez de près les conditions...

Conditions de l'offre:
Valable sur un téléréseau agréé naxoo pour tout nouvel abonnement à naxoo souscrit entre le 15 octobre et le 30 novembre 2009. Offre non cumulable et non valable sur une transformation ou une fidélisation.
Une seule offre par personne et par foyer raccordé. Dans la limite des stocks disponibles sur les terminaux ACCESSBOX ou DRIVEBOX HD.
Les frais d’activation de CHF 95.- TTC sont dus lors de la souscription et sont non remboursables. L’offre vous donne l’accès à toutes les chaînes TV disponibles sur naxoo avec le décodeur ACCESSBOX ou DRIVEBOX HD, hors option Les chaînes CANAL+, Dorcel TV, Hustler TV et XXL.
Les Chaînes CANAL+ sont disponibles pendant le 1er mois d'essai uniquement.
Au plus tard 15 jours avant la fin des 2 mois de gratuité, veuillez nous adresser par courrier recommandé ou directement au naxoo shop, votre demande de résiliation. A l’issue de la période d’essai, sans demande de résiliation de votre part, vous serez automatiquement abonné au forfait choisi (par défaut le BASIC) ainsi qu’au type de terminal choisi (ACCESSBOX ou DRIVEBOX HD en option pour CHF 20.-/mois) pour une durée minimum des 12 mois (+ le nombre de jours restants jusqu’à la fin du mois en cours).



95.- de frais non remboursable, est-ce vraiment gratuit ? Et est-ce vraiment sans engagement ?

Cette news a été reprise du forum sur la TV numérique en Suisse romande: Regard TV...

 

23:00 Publié dans Téloche | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : naxoo, télé numérique, décodeur, gratuit | | | | | Pin it! | |  Facebook

23/08/2009

Quand Cablecom promet et que le temps passe...

Il y a un an, Cablecom a annoncé vouloir fournir  des boîtiers décodeurs numériques de nouvelle génération pour le premier trimestre 2009 et un logiciel spécifique attendu pour le premier semestre 2009 et chargé de passer automatiquement les boîtiers en mode veille après un certain temps d'inactivité.

On a déjà entamé le deuxième semestre et on ne voit toujours  rien venir...

 

18:47 Publié dans Cablecom | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : décodeur, boitier, veille, consommation, cablecom | | | | | Pin it! | |  Facebook

02/12/2008

Les boitiers avec disque dur de Cablecom et Bluewin plus cher

Le Cash de ce jour annonce que les frais de location des boitiers avec disque dur de Cablecom et Bluewin tv vont augmenter dès l'an prochain. 
C'est la taxe des droits d'auteurs de la Suisa qui est en cause. 
Pour Cablecom, l'augmentation devrait être d'un franc par mois mais attend encore une confirmation. 

Bluewin est encore en discussion. 

Et comme il n'y a pas de "règles" concernant les taxes sur les objets en location.... les discussions vont bon train...

14:03 Publié dans Téloche | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cablecom, bluewin tv, décodeur, hdd, dd | | | | | Pin it! | |  Facebook

19/11/2008

Cryptage des décodeurs de télévision numérique : vers une solution de compromis

Communiqué de presse de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N), 18.11.08

Cryptage des décodeurs de télévision numérique : vers une solution de compromis

La CTT-N a trouvé un compromis pour résoudre la question épineuse du cryptage des décodeurs de télévision numérique. Elle a adapté la motion du Conseil des États de manière à permettre aux consommateurs d’utiliser les appareils de réception de leur choix à des conditions raisonnables.

C’est la deuxième fois que la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) se penche sur la motion déposée le 22 juin 2007 par la conseillère aux États Simonetta Sommaruga. Le 20 mai 2008, après avoir entendu plusieurs représentants de la branche et différents experts, elle avait décidé – par 17 voix contre 8 – de proposer le rejet de la motion. À la session d’automne 2008, à l’issue d’une procédure plutôt inhabituelle, le Conseil national a toutefois décidé, par 173 voix contre 1, de renvoyer le dossier à la CTT-N afin qu’elle trouve un compromis en matière de cryptage de décodeurs.

C’est ainsi que la CTT-N a approuvé aujourd’hui, par 14 voix contre 8, une nouvelle version de la motion (voir ci-dessous). Celle-ci charge le Conseil fédéral d’édicter de nouvelles bases légales visant notamment, d’une part, à permettre aux consommateurs de choisir librement leurs décodeurs tout en ménageant les intérêts économiques légitimes des opérateurs et, d’autre part, à éviter autant que possible toute distorsion de la concurrence entre les différentes technologies, en particulier la télévision par Internet (Internet Protocol Television).

Le Conseil national devrait examiner cet objet à la session de printemps 2009 ; si la Chambre basse l’approuve, ce sera ensuite au Conseil des États de donner son feu vert, vraisemblablement à la session d’été 2009. Le Conseil fédéral adopterait alors son projet à l’intention du Parlement en 2010, de sorte que la nouvelle base légale pourrait entrer en vigueur au plus tôt en 2011.

Texte de la motion ( 07.3484 Motion Sommaruga. Réseau câblé numérique. Cryptage de décodeurs) selon proposition de la CTT :
Le Conseil fédéral est chargé d’édicter de nouvelles bases légales permettant d’interdire le cryptage de chaînes de télévision librement accessibles dans le cadre de l'offre de base en matière de diffusion numérique sur les réseaux câblés, ou alors, s’il y a cryptage, de garantir aux consommateurs qu’ils puissent utiliser les appareils de réception de leur choix à des conditions raisonnables. Il convient de veiller à ne pas compliquer inutilement l’accès à l’offre de télévision par Internet (Internet Protocol Television) et à éviter autant que possible toute distorsion de la concurrence entre les différentes technologies.

16:25 Publié dans Cablecom | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cablecom, décodeur | | | | | Pin it! | |  Facebook

02/10/2008

Vente des décodeurs désormais possible chez naxoo !

naxoo n'en parle pas (ou très discrètement). Pourtant, depuis le 1er septembre 2008, les abonnés du téléréseau genevois ont, en plus de la location, la possibilité d'acheter des décodeurs !

Cette nouveauté provient d'un règlement amiable entre naxoo et Rudolf Strahm (M. Prix) signé fin juillet et porté à notre connaissance seulement ces jours-ci. Et il ne fallait pas compter sur naxoo pour nous le dire, puisqu'à part dans les conditions générales, aucune mention n'en est faite sur leur site internet.

Dès maintenant, vous avez donc la possibilité d'acquérir un décodeur de base au prix de 170.- auquel viendront s'ajouter la taxe unique de mise en service de 95.-, soit un total de 265.- tout compris. Ce décodeur vous donnera accès aux 65 chaînes TV et 109 radios du forfait Basic, sans frais mensuels ! Les bouquets et chaînes options sont également accessibles aux prix indiqués sur le site de naxoo. En revanche, nous ne savons pas ce qu'il en est pour le forfait Premium. Logiquement, il devrait être facturé 20.- au lieu des 28.- qui incluent la location de l'Accessbox.

Mais est-il vraiment avantageux d'acheter un décodeur plutôt que de le louer ? La question est légitime et les vendeurs de naxoo ne manqueront pas de vous la poser. Voici quelques pistes pour vous aider.

Avantages

Avec la vente, vous n'êtes pas liés par un contrat de location auprès de naxoo et le décodeur vous appartiendra. Vous n'êtes donc plus non plus soumis à plusieurs clauses plus ou moins contraignantes (périodes contractuelles, état de l'appareil et des accessoires lors de la résiliation, etc...).

Votre achat sera amortis en moins de 2 ans (en comptant 8.- de location par mois, mais sans compter les frais unique de 95.- qu'il faut de toute manière payer qu'on achète ou qu'on loue le décodeur). Après ce délai passer, vous économisez de l'argent, alors que vous payez indéfiniment le décodeur en location, même après avoir dépassé sa valeur marchande.

Inconvénients

Les principaux inconvénients se situe au niveau de la garantie. Celle-ci est limitée à 12 mois à partir de la vente, alors qu'elle est illimitée avec la location. Donc en gros, il ne faut pas que l'appareil tombe en panne durant sa deuxième année d'utilisation. Mais généralement, bien qu'elle ait diminuée, la durée de vie des appareils électroniques est quand même de quelques années. Mais si cela se produit après la fin de la garantie, la réparation sera à vos frais.

Nos conseils

Si vous vous êtes décidé pour la vente, en attendant une clarification de la part de naxoo, nous vous conseillons de passer directement dans leurs locaux, quai du Seujet 28, plutôt que de passer par un revendeur. Ces derniers ayant des conditions spécifiques que nous ne connaissons pas, il se peut qu'ils ne soient pas soumis aux mêmes obligations (et notamment la vente).

Si, lors de votre demande, on vous répond que la vente n'est pas possible ou ne l'est pas encore, invoquez l'article 4.1 des conditions générales d'abonnement de naxoo qui mentionne explicitement cette possibilité (les CG sont applicables depuis leur mise à disposition du publique). Le réglement amiable avec M. Prix indique aussi que le client doit pouvoir acheter les décodeurs depuis le 1er septembre. Donc sauf raison de force majeur, naxoo ne devrait pas pouvoir vous refuser la vente. Soyez également attentif au prix facturé. Toujours selon le réglement amiable, ce prix ne doit pas dépasser 170.- (sans les frais d'activation).

Liens utiles

- Conditions générales d'abonnement naxoo
- Réglement amiable entre naxoo et M. Prix (voir le PDF sur la droite)

Note pour les clients valaisans

Nous ne savons pas si ces conditions s'appliquent également pour les téléréseaux partenaires en Valais. En principe oui, mais dans le cas de Cablecom, qui a également été contraint à mettre les décodeurs en vente, on a pu observer par exemple des différences de prix de vente suivant les réseaux.

Source: Forum RegardTV

02:12 Publié dans Cablecom | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : naxoo, décodeur | | | | | Pin it! | |  Facebook

30/09/2008

Edipresse et Cablecom: on dirait que les journaux Edipresse caressent Cablecom dans le sens du poil...

Je commence sérieusement à me poser cette question:

pendant que de l'autre côté de la Sarine, les critiques contre Cablecom vont bon train dans les médias (concernant les attentes interminables à la hotline, les réponses fausses ou le courrier fantaisiste ou concernant la pétition contre les décodeurs numériques), en Romandie, c'est le néant. A part un article concernant la pétition il y a quelques mois...

On dirait que les journaux ont des craintes de suppression de budgets publicitaires...

Alors, pour info, je suis obligé de publier la news ATS diffusée hier, puisque les journaux 100% Edipresse n'en ont pas parlé et que le Temps (en partie Edipresse) n'en a parlé que sur 3 lignes:

Citation:
Monopole de Cablecom sur les décodeurs: renvoi en commission

Berne - Le National a renvoyé en commission une motion du Conseil des Etats visant à supprimer le monopole de Cablecom sur les décodeurs pour son offre de télévision numérique. Le report, proposé par Pierre Triponez (PRD/BE), est censé permettre clarifier la situation.

La motion du Conseil des Etats demande que l'offre de base numérique des câblo-opérateurs ne soit plus cryptée et puisse ainsi être lue par tous les décodeurs disponibles sur le marché. Elle a été lancée par la présidente de l'organisation alémanique de protection des consommateurs, la conseillère aux Etats Simonetta Sommaruga (PS/BE), et soutenue par une pétition munie de près de 12'000 signatures.
SDA-ATS

Swissinfo

Et si jamais, il y a Dossier de tsr.ch à lire...
 

Cela réjoui la FPC (SKS) à la base du soutien de la motion:

Citation:
Liebe Freundinnen und Freunde des digitalen Fernsehens

Heute hat die SKS im Nationalrat einen Riesenerfolg für die Abschaffung des Boxenzwangs erzielt! Im Mai hatte die Kommission des Nationalrates den Vorstoss von Simonetta Sommaruga für Digitalfernsehen ohne Boxenzwang mit 18 zu 7 Stimmen abgelehnt. Nun die Kehrtwende: Mit wuchtigen 173 Stimmen bei nur einer Gegenstimme hat der Nationalrat beschlossen, dass seine Kommission eine konsumentenfreundliche Lösung ausarbeiten muss.

Damit sollten die Tage des Boxenzwangs gezählt sein! Wer einen Digitalfernseher hat, könnte danach auf die lästige Set-Top-Box verzichten. Dies heisst: wieder nur eine Fernbedienung, freie Senderzuteilung, wenig Stromverbrauch und schnelles Umschalten.

Die SKS ist höchst erfreut darüber! Der massive Druck, den wir in den letzten Monaten aufgebaut haben, hat enorme Wirkung gezeigt. Nach dem Nein der Kommission haben wir mit den Fernsehhändlern und -herstellern eine Allianz gebildet. Weiter konnten wir den Gewerbeverband, die Hotellerie, die Gastronomie, den Mieterverband, Comparis und auch den Gehörlosenbund für unser Anliegen gewinnen!

Noch diesen Herbst wird sich die Kommission dem Boxenzwang annehmen. Die SKS wird Grundlagenarbeit für die Kommission erstellen. Wir treffen uns mit dem zuständigen Bundesamt für Kommunikation. Wir werden Nationalrätinnen und Nationalräte, welche Mitglied der Kommission sind, zu überzeugen versuchen.

Diese intensive Arbeit ist für die SKS sehr aufwändig und bedarf vieler unserer Ressourcen. Machen Sie uns für diese entscheidende Phase fit und unterstützen Sie uns mit einer Spende. So können wir mit Hochdruck weiterkämpfen, damit wir alle im 2009 digitales Fernsehen in bester Qualität geniessen können.

Vielen herzlichen Dank für Ihre ideelle und finanzielle Unterstützung!

Mit freundlichen Grüssen

Sara Stalder
SKS Geschäftsleiterin

Concernant les autres problèmes de Cablecom, un billet va venir d'ici dimanche...

18:00 Publié dans Cablecom | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cableco, décodeur | | | | | Pin it! | |  Facebook