07/02/2012

Migros et ses augmentations du sucre et du lait: la réponse des paysans romands

Comme je l'avais annoncé la semaine dernière, Migros a augmenté le 1er février le prix du sucre et du lait avec des arguments douteux:


Migros annonce ce lundi (Migros Magazine n°5, page 29) une augmentation des prix du sucre, du lait et du beurre.

Pour le lait et certains produits laitiers, c'est suite à la décision de l'interprofession du lait, dont Migros et ELSA en font partie, de payer le kilo de lait 2 centimes de plus à partir du 1er février 2012, hausse qui sera répercutée sur le prix de vente.

Exemple: le litre de lait Valflora HP passera de 1.10 à à 1.15 fr. ...

Raisonnement de béotien: donc Migros se mettra entre 1 et 3 centimes dans la poche par litre de lait (Migros paye le producteur au kilo...)...

Concernant le sucre, l'explication est un peu plus douteuse:

"Du fait de mauvaises récoltes et d'une diminution des stocks, le prix du sucre augmente. Les produits  vendus à la Migros se composent avant tout de sucre suisse pour lequel le distributeur ainsi que ses entreprises industrielles doivent payer davantage. Cette hausse contraint Migros à augmenter le prix de ses articles contenant du sucre. Sont concernés les biscuits, bonbons, confitures, produits laitiers, boissons sucrées, sirops ainsi que, naturellement, le sucre dès le 1er février."

Le kilo de sucre cristallisé passera de 1.15 à 1.25 fr. ...

Alors là, faudra m'expliquer cette phrase:

"Du fait de mauvaises récoltes et d'une diminution des stocks..." en sachant que la récolte 2011 a été une année record (lire ici ):

1.85 million de tonne ont été récoltée soit une hausse de 20% en comparaison de la moyenne des cinq dernières années.

Il y a aussi ce rapport :

Campagne 2011

Rapport sur la transformation des betteraves dans les sucreries

d’Aarberg et de Frauenfeld

15ème semaine: 21.12.11 jusqu’ à la fin de la campagne 2011


Après exactement 98  jours d’activité, les machines se sont tues  le 27 décembre à la  sucrerie d’Aarberg. Depuis le 21 septembre, date du début de la campagne, ce sont près de 928'000 t de betteraves avec 18 % de teneur moyenne en sucre qui ont été traitées. A la fabrique de Frauenfeld, l’activité s’est légèrement prolongée et a pris fin le 29 décembre après 103 jours. En incluant les betteraves bio, le volume transformé atteint 926'000 tonnes pour une teneur moyenne en  sucre de 17.7 %.

Sous plusieurs aspects, 2011 aura été une campagne spéciale, caractérisée par un rendement élevé de betteraves d’excellente qualité. Dans l’ensemble, 1.85 million de tonne ont été récoltées, ce qui correspond à un rendement moyen de 92 t/ha. Les conditions météorologiques ont été particulièrement favorables en ce qui concerne la récolte, la livraison et la transformation des betteraves.

Pour les deux fabriques, le stockage des importantes quantités de sucre et la valorisation des pulpes ont représenté un réel défi.

Ainsi s’achève une excellente année sucrière. Les sucreries adressent leurs remerciements à toutes celles et tous ceux qui ont contribué à son bon déroulement et prennent définitivement congé de leurs lecteurs tout en leur adressant leurs meilleurs vœux pour une excellente nouvelle année.

Aarberg, 30.12.2010/bs

Donc Migros nous prend vraiment pour des...


Voici la réponse d l'AgorA, l'association des groupements et associations romands de l'agriculture:




Hausse du prix du sucre : Migros trompe les consommateurs


Hausse du prix du lait et du beurre : Migros vole les consommateurs 


AGORA - Lausanne, 1 er  février 2012.

 –  Dans son édition de lundi dernier, Migros Magazine annonce une hausse du prix du sucre, du lait et de certains produits laitiers dès le 1 er  février.  Les arguments du grand distributeur sont infondés, voire mensongers. AGORA réagit et conteste les pratiques de Migros, car elles mettent directement en cause l’agriculture et les exploitants. 

Pour justifier la hausse du prix du sucre (et de produits dérivés comme biscuits, bonbons, confitures,
boissons sucrées, sirops,…), Migros évoque d’une part de mauvaises récoltes et une baisse des stocks,
expliquant d’autre part qu’elle se fournit principalement en sucre suisse, « …pour lequel le
distributeur ainsi que ses entreprises industrielles doivent payer davantage ».

En Suisse, la récolte de betteraves 2011 a été une année record avec 1.85 million de tonnes, soit une
hausse de 20% en comparaison à la moyenne des cinq dernières années. Les sucreries d’Aarberg et de
Frauenfeld le confirment : « 2011 aura été caractérisée par un rendement élevé de betteraves
d’excellente qualité ».

Du fait de la libéralisation des marchés, le sucre suisse est arrimé au marché international. Migros a pris dernièrement des options d’achat à des prix élevés, cherchant à s’abriter d’une hausse du cours du sucre – qui ne s’est finalement pas concrétisée. Il faut donc bien que le grand distributeur trouve des arguments et des boucs émissaires  pour attraper son opération spéculative ratée. Le prix de la betterave sucrière suisse a été quasiment divisé par trois ces six dernières années. À double titre, il est ainsi faux de prétendre que le sucre suisse coûte plus cher.

L’interprofession du lait (IP-Lait, dont Migros et ELSA font partie) a décidé d’augmenter le prix
indicatif du kilo de lait de 2 centimes à partir du 1 er  février. Le distributeur répercute cette hausse sans
attendre, alors qu’il y a deux mois, lorsque le prix indicatif du lait a baissé de 4 centimes, Migros n’a
pas claironné de baisse de prix consécutive sur ses produits laitiers. Dès aujourd’hui, Migros n’hésite
donc pas à faire passer les consommateurs à la caisse, gonflant le prix de son litre de lait Valflora HP
de CHF 1.10 à CHF 1.15 – ou comment procéder à la multiplication des centimes du lait.

Dans ces hausses de prix, AGORA voit une manœuvre politique populiste qui affecte sournoisement l’image des métiers de la terre. L’an dernier, les ventes de Migros (CHF 21.045 mia au total) ont régressé de CHF 155 mio, soit 0.7%, alors que la fréquentation des magasins a augmenté. Migros a par ailleurs concédé une baisse moyenne de ses prix de 3.9% pour contenir les offensives des harddiscounters allemands. C’est davantage de ce côté qu’il faut aller chercher la réelle justification de ces
hausses de prix. C’est évidemment plus simple pour Migros de faire porter le chapeau à l’agriculture
suisse.

Renseignements : Walter Willener, Directeur AGORA, 079 689 31 06

 

Bon à savoir a contacté Migros. La réponse est à lire ici .

En allemand, il y a l'article des Schweizer Bauer à lire ici et cet article du Blick à lire ...



 

07:59 Publié dans Conso | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : migros, augmentation, sucre, lait, beurre, betterave, agora, paysans | | | | | Pin it! | |  Facebook

31/01/2012

Migros augmente le lait, le beurre et le sucre (malgré une récolte record???)...

Migros annonce ce lundi (Migros Magazine n°5, page 29) une augmentation des prix du sucre, du lait et du beurre.

Pour le lait et certains produits laitiers, c'est suite à la décision de l'interprofession du lait, dont Migros et ELSA en font partie, de payer le kilo de lait 2 centimes de plus à partir du 1er février 2012, hausse qui sera répercutée sur les produits.

Exemple: le litre de lait Valflora HP passera de 1.10 à à 1.15 fr. ...

Raisonnement de béotien: donc Migros se mettra entre 1 et 3 centimes dans la poche par litre de lait (Migros paye le producteur au kilo...)...

Concernant le sucre, l'explication est un peu plus douteuse:

"Du fait de mauvaises récoltes et d'une diminution des stocks, le prix du sucre augmente. Les produits  vendus à la Migros se composent avant tout de sucre suisse pour lequel le distributeur ainsi que ses entreprises industrielles doivent payer davantage. Cette hausse contraint Migros à augmenter le prix de ses articles contenant du sucre. Sont concernés les biscuits, bonbons, confitures, produits laitiers, boissons sucrées, sirops ainsi que, naturellement, le sucre dès le 1er février."

Le kilo de sucre cristallisé passera de 1.15 à 1.25 fr. ...

Alors là, faudra m'expliquer cette phrase:

"Du fait de mauvaises récoltes et d'une diminution des stocks..." en sachant que la récolte 2011 a été une année record (lire ici ):

1.85 million de tonne ont été récoltée soit une hausse de 20% en comparaison de la moyenne des cinq dernières années.

Il y a aussi ce rapport :

Campagne 2011

Rapport sur la transformation des betteraves dans les sucreries

d’Aarberg et de Frauenfeld

15ème semaine: 21.12.11 jusqu’ à la fin de la campagne 2011


Après exactement 98  jours d’activité, les machines se sont tues  le 27 décembre à la  sucrerie d’Aarberg. Depuis le 21 septembre, date du début de la campagne, ce sont près de 928'000 t de betteraves avec 18 % de teneur moyenne en sucre qui ont été traitées. A la fabrique de Frauenfeld, l’activité s’est légèrement prolongée et a pris fin le 29 décembre après 103 jours. En incluant les betteraves bio, le volume transformé atteint 926'000 tonnes pour une teneur moyenne en  sucre de 17.7 %.

Sous plusieurs aspects, 2011 aura été une campagne spéciale, caractérisée par un rendement élevé de betteraves d’excellente qualité. Dans l’ensemble, 1.85 million de tonne ont été récoltées, ce qui correspond à un rendement moyen de 92 t/ha. Les conditions météorologiques ont été particulièrement favorables en ce qui concerne la récolte, la livraison et la transformation des betteraves.

Pour les deux fabriques, le stockage des importantes quantités de sucre et la valorisation des pulpes ont représenté un réel défi.

Ainsi s’achève une excellente année sucrière. Les sucreries adressent leurs remerciements à toutes celles et tous ceux qui ont contribué à son bon déroulement et prennent définitivement congé de leurs lecteurs tout en leur adressant leurs meilleurs vœux pour une excellente nouvelle année.

Aarberg, 30.12.2010/bs

Donc Migros nous prend vraiment pour des...

 

 

Les zappings:



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

03:03 Publié dans Beurre, Conso, Guignols, Zapping | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : migros, augmentation, sucre, lait, beurre, betterave | | | | | Pin it! | |  Facebook

07/07/2009

Migros baisse le prix de son beurre 5 mois après Aldi et Denner...

 

Migros vient de se fendre d'un communiqué de presse concernant la baisse du prix du beurre qui me fait tousser...:

 


Migros abaisse le prix du beurre

Le 6 juillet 2009, Migros réduira les prix de son assortiment de beurre. Ce faisant, elle répercute intégralement à ses clients la baisse de prix de 80 centimes au kilo consentie par les entreprises de transformation du beurre. Cette mesure n'aura aucune incidence sur le prix du lait payé aux paysans.

Au début de l'année, le prix du lait a diminué de 9 centimes par litre, cela sans répercussion aucune sur le prix du beurre jusqu'à ce jour. Les entreprises de transformation ont toutefois réagi et consentent désormais une baisse de 80 centimes par kilo de beurre. Une réduction réclamée de longue date par Migros.

Lors de la table ronde de janvier 2009 consacrée au marché laitier et à laquelle participaient des représentants des producteurs, des entreprises de transformation du lait et de la distribution, il avait été déclaré que le prix du beurre serait réduit dès le milieu de l'année. Migros se réjouit de la diminution du prix du beurre décrétée par les entreprises de transformation et a décidé de la répercuter intégralement à ses clients dès le 6 juillet, sans incidence sur le prix du lait payé actuellement aux paysans.

Cette mesure est importante pour Migros car le consommateur pâtissait du prix surfait du beurre, ce qui ne pouvait diminuer les stocks excédentaires.

Exemples de baisses de prix:
Beurre de cuisine, 250 g: Fr. 2.75 (jusqu'ici Fr. 2.95)
Beurre en barquette, 250 g: Fr. 3.55 (jusqu'ici Fr. 3.75)

Zurich, le 4 juillet 2009

Ce qui est surprenant, c'est qu' Aldi a baissé son beurre vers le 25 janvier déjà, immédiatement suivi par Denner (qui appartient à Migros...).

Coop a suivi à mi-février en baissant (et en s'alignant) sa plaque de beurre Prix Garantie de 500g.

De plus la plaque de beurre de 250g de la Migros fait partie de la liste de ce qui était avant "LES 400 PRODUITS QUE VOUS NE TROUVEREZ PAS MOINS CHERS AILLEURS" (les "400" ont été enlevé et je ne vais pas m'amuser à les compter Clin d'oeil )... Migros m'a répondu le 3 février (pile 5 mois...) ceci:

Wir stehen zur Zeit noch in Verhandlungen, der Preis wird aber so schnell wie möglich angepasst.

5 mois pour ne pas maintenir "sa promesse" et à coup de 20 centimes par plaque, ça doit en faire quelques francs...

Quand je lis ceci.

Cette mesure est importante pour Migros car le consommateur pâtissait du prix surfait du beurre, ce qui ne pouvait diminuer les stocks excédentaires.

Je m'imagine bien comment Aldi , Denner et Coop ont dû se sacrifier pour le consommateur...

11:36 Publié dans Beurre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : beurre, migros, baisse, aldi, denner, coop | | | | | Pin it! | |  Facebook

04/02/2009

Coop et Migros: le beurre n'a toujours pas baissé

Cela fait déjà plus d'une semaine qu'Aldi et Denner ont baissé de 20 centimes la plaque de beurre dit de cuisine (sans nom) de 250g et la plaque de beurre de choix de 200g.

Par contre, chez les 2 géants orange, ça ne bouge toujours pas.

Migros m'a indiqué hier être toujours en négociation et fera le nécessaire dés que possible:

"Wir stehen zur Zeit noch in Verhandlungen, der Preis wird aber so schnell wie möglich angepasst".

Ce qui est étonnant, c'est que la plaque de beurre de cuisine fait partie de la liste des 400 produits que l'on ne trouve pas moins cher ailleurs...

À la Coop, la plaque Prix Garantie de 500g était jusqu'à cette dernière baisse toujours vendue moins cher, par rapport au prix de la plaque de 250g, même quand Migros proposait son beurre en action...

03:41 Publié dans Beurre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : beurre, coop, migros | | | | | Pin it! | |  Facebook

27/01/2009

le beurre va-t-il quand même baisser ?

Concernant le beurre, je pense que la guerre des prix est ouverte:
depuis peu (ces derniers jours ou aujourd'hui), Aldi vend sa plaque de beurre de 250g (sans nom) 20 centimes de moins. Elle est passée de 2.95 à 2.75. La plaque de "Le Beurre" reste à 3.19.
Lors de la dernière baisse des produits laitiers, Coop avait bien dit que le beurre ne devrait pas baisser.
Mais de l'autre côté, Coop a aussi dit que les produits Prix Garantie doivent être les moins chers. Ceci est aussi valable pour les 400 produits de la Migros dont la plaque de 250g fait partie.
Actuellement, la plaque de beurre de 500g Prix Garantie est vendue 5.70 (ce qui fait, ramené à la plaque de 250g une différence de 10 cts: 2.85 contre 2.95 chez Coop (Coop vend aussi du beurre noname), Migros, Denner et Aldi avant la baisse).
Donc, logiquement, la plaque de 500g devrait couter 5.30 ou 5.40 d'ici peu... et celle de la Migros 2.75...

 

Mise à jour à 15h00:

Denner a aussi baissé son beurre de 20 cts, autant le noname de cuisine que le beurre de choix...

10:06 Publié dans Conso | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prix, beurre | | | | | Pin it! | |  Facebook

19/10/2008

Quand la Coop joue vraimant au yoyo avec son beurre...

Le 16 octobre j'avais écrit cette note:

Et le beurre était à 5.20 fr. la plaque de 500g.

Ce samedi, en passant à la Coop , je constate que la plaque de beurre Prix Garantie avait à nouveau pris l'ascenseur, de 50 centimes cette fois. Ce qui fait les 250g à 2.85 fr., ce qui fait une différence de 10 centimes par rapport au beurre vendu 2.95 fr chez Coop ou la concurrence.

Ou ramené au kilo, 11.40 fr., même Prodega ou Aligro le vendent plus cher (hors action...).

Repris de mon deuxième blog: Aldi, Coop, Denner, Migros et Cie..., le comparatif du caddie romand...

Le prix de la plaque de beurre de 250g:

Coop:                  2.85 fr. (en achetant une plaque Prix Garantie de 500g à 5.70).

Aldi:                    2.95 fr

Coop:                  2.95 fr.

Denner:              2.95 fr.

Migros:               2.95 fr

Aligro:                3.05 fr.  "Le beurre"

Aldi:                    3.19 fr. "Le beurre"

Coop:                  3.20 fr. "Le beurre"

Manor:                3.20 fr. "Le beurre" 

Denner:              3.25 fr. "Le beurre"

10:06 Publié dans Conso | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coop, beurre, prix garantie | | | | | Pin it! | |  Facebook

16/10/2008

Coop joue au yoyo avec son beurre Prix garantie...

Coop a (ou est en train de) joué au yoyo avec son beurre Prix Garantie...

Voici ce que j'écrivais le 28 septembre sur mon autre blog:

Coop vient de procéder à l'adaptation (augmentation...) du prix de son beurre Prix Garantie en plaque de 500g..
Une adaptation (augmentation) qui est normale puisque le prix n'a pas été modifié lors de l'augmentation du mois de juillet.

Là où ça se corse, c'est l'augmentation en elle-même...

Pour comprendre l'explication je vais parler de 250g de beurre, la plaque Prix Garantie (que je vais abréger en PG) pesant 500g.

Jusqu'à maintenant, les 250g de beurre PG étaient à 2.60 fr. alors que les autres les moins cher étaient à 2.70 fr. avant l'augmentation et qui sont à 2.95 fr. depuis début juillet. Ce qui fait une augmentation de 25 centimes.

Puisque la différence était de 10 cts, l'augmentation de cette semaine du beurre PG aurait dû être, logiquement, de 25 cts.

Eh bien non, Coop a profité de réduire l'écart entre le beurre PG et les autres beurres les moins cher de 10 cts à 5 cts.

Ce qui fait, pour la plaque de 500g, une augmentation de 60 cts au lieu de 50 cts (de 5.20 fr. à 5.80 fr.).

Et dire que dans son communiqué du 22 septembre, Coop se vantait de ses baisse de prix...:
Coop baisse les prix de 50 nouveaux articles de l’assortiment Prix Garantie... mais ne parlait pas d'augmentation...


Etant allé dans une Coop fribourgeoise la semaine dernière, je vois que le prix de la plaque était toujours (ce que je pensais) à l'ancien prix et que l'augmentation devrait se faire bientôt...

C'est en allant dans une Coop habituelle ce lundi que je viens de voir qu'en fait la plaque de 500g a été redescendue à son ancien prix de 5.20 fr. ce qui fait les 250g à 2.60 fr. contre 2.95 chez Coop ou la concurrence...

Ou ramené au kilo, 10.40 fr., même Prodega ou Aligro le vendent plus cher (hors action...).

Repris de mon deuxième blog: Aldi, Coop, Denner, Migros et Cie..., le comparatif du caddie romand...

Le prix de la plaque de beurre de 250g:

Coop:                  2.60 fr. (en achetant une plaque Prix Garantie de 500g à 5.20).

Aldi:                    2.95 fr

Coop:                  2.95 fr.

Denner:              2.95 fr.

Migros:               2.95 fr

Aligro:                3.05 fr.  "Le beurre"

Aldi:                    3.19 fr. "Le beurre"

Coop:                  3.20 fr. "Le beurre"

Manor:                3.20 fr. "Le beurre" 

Denner:              3.25 fr. "Le beurre"

09:17 Publié dans Beurre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coop, beurre, prix garantie | | | | | Pin it! | |  Facebook

11/07/2008

La plaque de beurre de 250g a augmenté de 45 centimes depuis l'an dernier...

2 ou 3 trucs sur le beurre:

Migros a annoncé le 12 juillet de l'an dernier la vente de sa propre marque de beurre dit "de cuisine" (ainsi que de beurre de choix...).

Le prix de la plaque de 250 g était donc il y a un an de 2.50 fr. (La Coop l'a aussi fait à la même époque et au même prix si je ne me trompe pas).

La plaque de "Le Beurre" à 2.60 fr. a été supprimé de l'assortiment.  (La Coop l'a par contre gardé).

A la fin de l'an dernier, il y a eu une augmentation de 20 centimes qui n'a pas vraiment été criée sur les toits... sauf éventuellement ici...

Donc vendu à 2.70 fr. (idem chez Coop).

Et il y a cette augmentation de 25 centimes depuis ce début juillet:

nouveau prix de vente: 2.95 fr. (idem chez Coop).

Ce qui fait une augmentation de 45 centimes en un an. Exclamation

 

Concernant "Le Beurre":

de mes vieux souvenirs, il était vendu, il y a un an, 2.70 fr. ou 2.75 fr. à la Coop.

Ce qui fait aussi une augmentation de 45 à 50 centimes...Exclamation

Est-ce qu'une différence de 25 centimes est justifiée entre le beurre vendu sans marque et le beurre de marque "Le Beurre" (à part le marketing...) Question Pour une fabrication identique, selon la Migros:

Quant à la qualité des produits «Beurre de cuisine» et «Valflora» vendus à Migros, elle correspond en tous points à celles des articles «Le Beurre» et «Floralp». Les deux premiers articles sont fabriqués avec les mêmes produits de base, par les mêmes producteurs, selon des processus de fabrication identiques. Quant à la valeur nutritive, elle est également semblable. Pour le beurre Migros vendu sous marques propres, seul du lait suisse est transformé.

Ce qui est encore mieux, vu que du beurre inporté peut entrer dans la composition de "Le Beurre"...

01:58 Publié dans Beurre | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : beurre | | | | | Pin it! | |  Facebook