15/09/2008

4ème journée de la prostate... en France.

"Parce que certaines choses méritent plus d'attention que d'autres."

C’est le slogan de la 4e Journée nationale de la prostate qui a lieu ce lundi 15 septembre, mais en France.

Qu'en est-il en Suisse ?

A premiètre vue, rien... et pourtant la journée française  s'inscrit dans le cadre de la semaine européenne de l'urologie, en partenariat avec l'European Association of Urology.

Il y a bien le dossier de 36,9°...

Celui de la ligue contre le cancer ...

Et celui de prévention.ch  qui annonce:

Chaque année en Suisse, 1500 hommes environ meurent d'un cancer de la prostate. Cette maladie est responsable du 16 pour cent des décès par cancer chez l'homme, qui sont estimés à 9200. Le graphique montre l'âge des hommes atteints d'un cancer de la prostate au moment de leur décès.

Sinon en France, il y a:

La prostate mérite toute votre attention

Anne Jeanblanc

Non, la prostate n'est pas une maladie, c'est seulement une glande dont les hommes devraient prendre soin à tout âge. C'est le message que souhaite faire passer l'Association française d'urologie (AFU), qui organise lundi la quatrième Journée nationale de la prostate. Une occasion pour les urologues d'inciter les hommes à mieux connaître un organe dont ils ne se soucient guère avant l'apparition des premières gênes ou des premiers symptômes. Ils répondront d'ailleurs, aujourd'hui et demain, à toutes les personnes souhaitant s'informer sur la prostate et les problèmes de santé qui y sont liés au numéro Indigo 0.820.366.110.

Un micro-trottoir, réalisé en juin dernier à Paris* sur le thème "Ce que vous savez de la prostate", prouve bien la nécessité de communiquer sur ce sujet. Tous les hommes ne connaissent pas, loin de là, la localisation exacte de cette glande et encore moins sa fonction précise. "Les amalgames entre prostate, maladie et vieillesse sont fréquents", regrette le Dr Jérôme Grall, urologue à Dijon et secrétaire général adjoint à l'AFU. "Et le rôle de notre spécialité est mal connu. Mais les hommes sont demandeurs d'informations, d'où cette nouvelle campagne dynamique et humoristique, dédramatisant le dialogue sur le sujet."

Avec cette action, les urologues souhaitent rappeler aux hommes qu'ils doivent naturellement poser toutes les questions concernant leur prostate à leur médecin traitant. Et cela bien avant la cinquantaine. Les urologues de l'AFU veulent aussi informer le public sur les multiples possibilités thérapeutiques désormais à leur disposition pour combattre les cancers de la prostate. Ceci permet d'établir un traitement "à la carte" pour chaque patient, en fonction de sa maladie et de son évolution, ainsi que de ses attentes personnelles.


* Le micro-trottoir a été mis en ligne sur les sites YouTube et Kewego. En savoir plus sur la 4e Journée nationale de la prostate : www.urofrance.org.
Sinon il y aussi ma note

19:00 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prostate, cancer | | | | | Pin it! | |  Facebook