04/12/2007

5 minutes pour la planète le retour bis ou le "fossé" de la barrière de rösti s'agrandit...

Le 23 octobre 2007, l'Alliance pour la Planète, collectif de plus de 70 ONG environnementales  avait fait déborder des frontières françaises jusqu'en Suisse romande son appel à éteindre la lumière pour observer 5 minutes de clair obscur écologique et à changer au moins une ampoule à incandescence par une ampoule à basse consommation. Le but : envoyer un signal fort au Grenelle de l'Environnement.

5 minutes...

http://www.5minpourlaplanete.org/

J'en avais aussi parlé là:

http://dalmuti.blog.24heures.ch/news/5-minutes-pour-la-pl...

Mouvement qui a eu un petit écho dans certaines villes romandes et un tout petit peu dans la presse romande seulement.

Mais le "fossé" de la barrière de rösti s'est-il agrandi ?

En marge de la conférence de Bali sur le climat, Greenpeace, WWF, Google, ProSieben Schweiz et Pro Natura, avec une grosse couverture médiatiquedu Blick et du Sonntagsblick ( il y a des articles tous les jours depuis une semaine) demande à la population alémanique d'éteindre la lumière pendant 5 minutes, ce samedi 8 décembre 2007 de 20h à 20h05.

Un mouvement qui déborde sur l'Allemagne et l'Autriche.

Par contre, de ce côté-ci de la barrière: rien, que dalle... même le site  Greenpeace
en français n'en parle pas.

Enfin presque rien: le Blick avait annoncé samedi que la ville de Lausanne éteindrait la lumière du temple thaï du parc Denantou et il y a bien un article dans le   

 

 

24 Heures

de ce mardi qui parle de Lausanne. Lausanne  qui  plongera dans le noir ses bâtiments pendant cinq minutes, pour lutter contre le réchauffement climatique mais qui n'explique pas le pourquoi du comment...  

A noter aussi qu' IKEA offrait ce lundi des ampoules économiques aux lecteurs du Blick dans toutes ses succursales de Suisse..... alémanique...  

Alors, n'oubliez pas d'éteindre la lumière samedi soir de 20h00 à 20h05...

http://www.lichtaus.ch/

Heureusement que Pro Natura en parle:

Eteindre la lumière ! Pour notre climat.
Le 8 décembre 2007, la population suisse est appelée à éteindre la lumière de 20h00 à 20h05. Cette action est destinée à sensibiliser, au plan national comme international, à la protection du climat.

Avec l’action « Eteindre la lumière! Pour notre climat », les co-organisateurs invitent tout un chacun à agir. Un signal fort doit ainsi également être envoyé au Sommet mondial sur le changement climatique se tenant à Bali, lui demandant des mesures de protection du climat plus conséquentes.

Tout le monde peut y participer: chaque ménage tout comme les villes, communes, entreprises, associations et collectivités. Les participants peuvent par exemple éteindre les lumières des façades, des chambres ou de leur décoration de Noël. La lumière garantissant la sécurité, comme celles des routes ou des urgences, reste bien entendu allumée.

L’action a également lieu en Allemagne, où entre autres la lumière de la Cathédrale de Cologne s’éteindra.
http://www.pronatura.ch/content/index.php?lang=3&mz=1&ref=20&t=3_241

02:50 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it! | |  Facebook

22/11/2007

Les « dabbawalas », porteurs de gamelles équilibristes de Bombay, suite...

Suite à ma note Les « dabbawalas », porteurs de gamelles équilibristes de Bombay, la cité de la joie avec Gaston le suisse... du 7 novembre, on dirait  vraiment que les dabbawalas sont à la mode.

France Info vient de diffuser un reportage de leur correspondant Mouhssine Ennaimi:

Inde : des livreurs "maison"

Rédaction de France Info - 19 novembre 2007 - 18:20

 

En Inde, les croyances religieuses et le système des castes font que l’on ne mange pas de la nourriture, sans connaître sa provenance. C’est ainsi qu’est née la livraison aux bureaux des employés, de déjeuners préparés à la maison. C’est une organisation précise et incroyablement efficace.

Le reportage à Bombay, de notre correspondant Mouhssine Ennaimi.

.

Ecouter Quelque part dans le monde, aujourd’hui, en Inde (2'30")

.

Official Website of the Mumbai Dabbawalas

.

http://en.wikipedia.org/wiki/Dabbawala

00:00 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it! | |  Facebook

07/11/2007

Les « dabbawalas », porteurs de gamelles équilibristes de Bombay, la cité de la joie avec Gaston le suisse...

Comme j'en suis à mon troisième reportage télé en 2 semaines sur les « dabbawalas », porteurs de gamelles équilibristes de Bombay, j'ai fait une petite recherche:

.

Un article très complet de L'expansion.com:

http://www.lexpansion.com/economie/les-dabbawalas-porteur...

.

De plus, j'ai vu un magnifique reportage sur la cité de la joie et son auteur sur Direct8:

.

Dominique Lapierre qui dirige une oeuvre humanitaire, «Action pour les enfants des lépreux de Calcutta»: www.citedelajoie.com

Le livre
La Cité de la Joie
de

de Dominique Lapierre

publié par les Editions Laffont, Paris an 1985, dépeint parfaitement la Joie mais aussi les heures difficiles de la population et des travailleurs sociaux au Bengale / Inde à travers la vie des habitants de Pilkhana.


Et dans ce reportage, j'ai découvert un suisse:

Gaston DAYANAND qui vit depuis 35 ans à Calcutta et aide les déshérités.

.

Au mois de décembre 2004, Gaston DAYANAND a reçu le prix

'Martin Luther King pour la Paix'
Son site:
.
http://www.gaston-dayanand.com/f/introduction.asp




Et voici la vidéos sur les "dabbas":
http://www.geobeats.com/videoclips/india/mumbai/dabbawalas

Et une autre vidéo sur une crèation des Lapierre:

02:08 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it! | |  Facebook

29/10/2007

Evelyn Hamann, actrice populaire allemande, est décédée

Evelyn Hamann

Comme cette news ne risque pas de passer de ce côté de la Sarine, je publie cet article pour ceux qui regardent les chaines allemandes...

.

Si vous avez regardé la série La clinique de la Forêt Noire, elle y a joué le rôle de Carsta Michaelis dans 41 épisodes...

.

.

Montag, 29. Oktober 2007
.

Deutschland trauert
Evelyn Hamann ist tot


Die beliebte Schauspielerin Evelyn Hamann ist tot. Das teilten engste Freunde der Hamburgerin mit. Sie starb in der Nacht im Alter von 65 Jahren nach kurzer schwerer Krankheit im Kreis ihrer Angehörigen.
 
Die Komödiantin Hamann, die zurückgezogen in des Hansestadt lebte, wurde dem Publikum besonders als Loriots Partnerin in zahlreichen Sketchen bekannt. Im wohl berühmsteten, dem "Nudel-Sketch", starrte Hamann als Fräulein Hildegard gebannt und mit todernster Miene auf das Stück Pasta, das hartnäckig im Gesicht ihres Gegenübers klebte.
 
Im Fernsehen war Hamann, die ein Mal verheiratet war, zuletzt in der populären ARD-Serie "Adelheid und ihre Mörder" zu sehen. In der Titelrolle als Sekretärin Adelheid spürte sie Mörder auf, die ihre Vorgesetzten nicht schnappen konnten. Auch in der "Schwarzwaldklinik" und dem "Traumschiff" hatte Hamann mitgewirkt. Im Kino war sie unter anderem in "Ödipussi" (1988) und "Papa ante Portas" (1991) zu bewundern.

.

http://www.n-tv.de/872074.html

.

Sa page wikipedia:

http://de.wikipedia.org/wiki/Evelyn_Hamann

.

Sa page Imdb:

http://german.imdb.com/name/nm0357327/

10:04 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it! | |  Facebook

26/10/2007

La poste va sortir une nouveauté le 31 octobre: le timbre-poste comme lien vers Internet (BeeTagg)

Beetagg

 Accès direct à Internet
avec le timbre spécial
de La Poste Suisse:
il suffit de lire le code
BeeTagg situé à droite
du timbre avec l’oeil
électronique du portable
pour participer
au concours de Suisse
Tourisme et de Swiss
Snowsports.

Aujourd'hui, un portable moderne sert, entre autres, à

téléphoner, à écrire des SMS ou à envoyer des photos. Mais il

possède encore une autre fonctionnalité: le mobile tagging.

Il s'agit d'une nouvelle technologie qui permet de se connecter

à Internet par l'intermédiaire d'une image bidimensionnelle

appelée BeeTagg. Pour la première fois, La Poste Suisse émet

un timbre-poste doté d'un BeeTagg intégré.


Le BeeTagg, code bidimensionnel d'un nouveau genre, fait
penser à un gâteau de cire et fonctionne de façon similaire à un code-barres. A l'aide d'un logiciel gratuit, appelé lecteur BeeTagg, l'appareil photo du portable peut reconnaître ce
code et connecter l'utilisateur à une page Internet déterminée.

Le fonctionnement est des plus simples:
il suffit de lancer le lecteur, de viser le BeeTagg avec l'oeil
électronique du portable et de cliquer – comme avec la souris sur un écran d'ordinateur.

En principe, le BeeTagg établit une connexion Internet à partir de chaque objet doté d'un tel code.

Pourquoi cette nouvelle fonction?

La réponse est vite trouvée: presque tout le monde possède un portable et l'emmène
toujours et partout avec soi. Les BeeTaggs mis au point par la firme zougoise connvision AG font donc office de «Sésame, ouvre-toi» pour accéder à la Toile.


Informations sur un micro-espace


L'utilisation de codes similaires existe depuis longtemps au Japon. Mais le BeeTagg est différent, car il a été spécialement développé et optimisé pour le mobile tagging.
Le BeeTagg ne ressemble pas à un code-barres habituel, mais peut être muni de logos, d'images ou de textes.

Lisible dans de très petits formats, il se prête tout particulièrement aux informations très comprimées figurant
par exemple sur un timbre-poste.


Une technologie d'avenir


Par son vaste potentiel, le mobile tagging ouvre de nouvelles perspectives au marketing et à la communication. Grâce aux BeeTaggs insérés dans des annonces ou sur des affiches, les entreprises peuvent entrer en contact avec des clients en puissance et les guider sur leur site Internet.

Comme l'utilisateur décide lui-même de capturer ou non un BeeTagg avec son portable, ce dernier
ne peut servir à l'envoi de spams.

Actuellement, les premières applications utilisent ce BeeTagg en Suisse. Cette innovation suscite un vif intérêt et devrait gagner en popularité, notamment grâce au nouveau timbre-poste spécial.

Comment charger le lecteur gratuit de BeeTagg sur son portable?


sur Internet: aller sur le site
www.post.beetagg.com


avec le portable: taper http://post.beetagg.ch
sur le navigateur


par SMS: envoyer un SMS au 989 en tapant
le code «Bee» (20 ct. par SMS)

http://www.post.ch/fr/ph-lupe-2007-04.pdf

 

09:05 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it! | |  Facebook

21/10/2007

5 minutes pour la planète: le retour ...

5 minutes pour la planète

5 minutes de répit pour la planète le 23 octobre

logo.jpgLe 23 octobre 2007 de 19H55 à 20H00, l'Alliance pour la Planète, collectif de plus de 70 ONG environnementales, appelle les citoyens français à éteindre la lumière pour observer 5 minutes de clair obscur écologique et à changer au moins une ampoule à incandescence par une ampoule à basse consommation. Le but : envoyer un signal fort au Grenelle de l'Environnement.

Le 1er février 2007, l'Alliance pour la Planète avait lancé son premier « 5 minutes de répit pour la planète ». Selon RTE, cette opération avait impliqué 3 millions de ménages en France et avait été reprise dans plusieurs pays européens, puis développé depuis en Australie et aux Etats-Unis.

L'objectif de cette action n'est pas tant d'économiser de l'énergie pour réduire les émissions de gaz à effet de serre que de réfléchir à l'impact de nos comportements sur l'environnement. Il faut plus que 5 minutes d'extinction des lumières pour sauver notre planète. De plus, en changeant au moins une ampoule, l'Alliance rappelle que les économies d'énergie constituent la priorité numéro 1 pour lutter contre les changements climatiques.

http://www.5minpourlaplanete.org/

Si je me rappelle bien, quelques villes romandes avaient joué le jeu...

 

Les ampoules économiques sont-elles plus nocives que les ampoules à incandescence ?

Des composants préjudiciables à l'environnement interviennent dans la composition des ampoules économiques. Le plus toxique de ces éléments est le mercure. Cependant ce mercure est également libéré, directement dans l'atmosphère, lors de la production d'électricité par combustion d'énergies fossiles. En consommant moins d'énergie, l'utilisation d'ampoules économiques permet de libérer moins de mercure dans l'atmosphère. D'autre part, il existe de plus en plus de procédés ad hoc pour récupérer le mercure utilisé dans les ampoules économiques. Si l'on prend le problème dans son entier, particulièrement dans un paysage énergétique reposant essentiellement sur les énergies fossiles, il est donc recommandé d'opter pour des lampes économiques.

Cependant, afin de diminuer l'impact du mercure utilisé dans la composition des ampoules économiques, Greenpeace entreprend donc les démarches suivantes :

* Greenpeace encourage l'industrie à s'orienter dès que possible vers des ampoules économiques exemptes de mercure.
* Greenpeace demande à l'Union européenne de limiter la teneur en mercure autorisée à 3 milligrammes par lampe et d'établir un échéancier clair pour l'élimination complète du mercure dans les ampoules économiques.
* Dans les pays où ce n'est pas encore le cas, l'industrie de l'éclairage doit être contrainte de promouvoir activement le recyclage des lampes contenant du mercure, notamment en instaurant des systèmes de récupération.


En Europe, l'impact du mercure dans les lampes économiques est limité de la façon suivante: d'abord, la teneur en mercure dans une ampoule économique ne peut excéder 5 milligrammes. Mais déjà, bon nombre de fabricants ne vont pas au-delà de 3 milligrammes de mercure par lampe. Par ailleurs, les ampoules économiques font partie des déchets d'équipements électriques et électroniques que les fabricants et importateurs sont désormais obligés de reprendre et de recycler. Lorsque vous achetez une nouvelle lampe économique, vous payez une contribution Récupel de 0,3 euro. Ceci permet de payer la collecte, le tri, le transport et le traitement d'équipements usagés.

http://www.changezdampoule.be/faq.php#13

Fabricants et fournisseurs

Topten présentent les lampes économiques des principaux fabricants et fournisseurs; ceux-ci représentent plus de 90% du marché des lampes économiques en Suisse.



* Osram: cette entreprise traditionnelle allemande fabrique des lampes depuis l’invention des ampoules électriques. Les avantages des lampes économiques Osram résident dans le choix étendu des produits et leur haute fiabilité, ainsi que leur durée de vie et leur résistance aux enclenchements.
* Philips: après Osram, Philips est le second grand fournisseur européen, siégeant aux Pays-Bas. Les lampes économiques Philips se distinguent avant tout par un allumage rapide. Philips propose pratiquement la même gamme de produits qu’Osram
* Megaman: cette entreprise allemande produit et distribue des lampes économiques depuis 1994. Les lampes sont fabriquées en Chine. De nombreux tests ont prouvé la qualité des lampes chinoises, qui souffrent en général d’une mauvaise réputation. Megaman montre que les produits de fabrication chinoise sont d’excellente qualité. Megaman produit non seulement des lampes économiques très bon marché (entre autres pour IKEA), mais aussi des lampes spéciales (p. ex. lampes économiques ultra compactes), qui, bien sûr, ont également leur prix.
* IKEA: la chaîne de grands magasins occupe environ 50% du marché des lampes économiques en Suisse. Elle distribue les lampes de l’entreprise Megaman sous son propre nom. Les prix sont bas, et la qualité, d’après des tests indépendants, est bonne.
* Migros distribue des lampes économiques de l’entreprise Osram sous le nom de marque Sunlux. Elle propose, parmi les lampes standard, une lampe bon marché exclusive d’Osram. La gamme des produits Migros comprend près de 20 types de lampes économiques (MMM). Dans les petits et moyens supermarchés ne sont proposées que des lampes standard.
* Coop et divers grands magasins distribuent des produits originaux de l’entreprise Philips. La gamme de Coop comprend près de 20 types de lampes économiques (Brico et loisirs). Dans les supermarchés ne sont proposées que des lampes standard.



Deux autres fabricants sont à mentionner:

* Les lampes économiques Sylvania sont vendues en partie dans les magasins d’appareils électriques. Leur qualité n’est pas remise en question, mais leur déclaration est insuffisante. La part de marché de Sylvania est relativement réduite.
* General Electric est une très grande entreprise américaine; sa présence sur le marché des lampes en Europe est très réduite.
* Il existe, en outre, de nombreux «sans nom». Notamment en raison de leur déclaration trop floue, de tels produits sont généralement déconseillés.

Écologie

Écobilan

La fabrication d’une lampe économique nécessite une fraction seulement de l’énergie dont elle a besoin pour fonctionner. Certes, sa fabrication nécessite environ 5 fois plus d’énergie que celle d’une ampoule à incandescence normale, mais une bonne lampe économique (Topten) a une durée de vie 6 à 15 fois plus longue.

Les lampes économiques contiennent des substances toxiques; elles doivent donc être traitées comme des déchets spéciaux (voir ci-dessous). La nouvelle directive RoHS vise à réguler et réduire cette quantité de substances dangereuses (voir ci-dessous). Si l’on compare l’économie d’émissions de CO2 obtenue aux déchets produits, le bilan est clairement positif dans le cas de la lampe économique; c’est-à-dire que la pollution par les déchets spéciaux est nettement inférieure à la pollution par le CO2 des ampoules à incandescence comparables.

Elimination

Les lampes économiques usagées sont des déchets spéciaux. Depuis le 1er août 2005, tous les points de vente sont tenus de reprendre gratuitement les lampes économiques usagées. Une taxe anticipée de recyclage (TAR) est prélevée sur la vente des produits neufs afin de financer le recyclage. Ainsi, toutes les lampes économiques usagées peuvent et doivent être éliminées uniquement par le biais des points de vente.
La reprise obligatoire concerne en particulier les lampes à faible consommation d’énergie et les tubes fluorescents (les tubes dits «au néon»), mais aussi les lampes spéciales telles que les lampes à vapeur de mercure, les diodes électroluminescentes et les tubes de solarium. La reprise et le recyclage ne sont pas obligatoires pour les ampoules à incandescence normales et les ampoules halogènes. Ces dernières peuvent être éliminées, comme d’habitude, par l’intermédiaire des déchets ménagers.

http://www.topten.ch/index.php?page=lampes_economiques_rg...

07:53 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | Pin it! | |  Facebook

13/09/2007

Les immissions des réseaux de téléphonie mobile et de radiocommunication sur le lieu de travail : largement sans danger

Communiqué de presse du SECO - 13.09.07

Les immissions des réseaux de téléphonie mobile et de radiocommunication sur le lieu de travail : largement sans danger

Les immissions des réseaux de téléphonie mobile et de radiocommunication sont largement sans danger pour les travailleurs. Telle est la conclusion d’une étude menée par le Secrétariat d’Etat à l’économie SECO. En 2006, le SECO avait effectué des mesures sur près de 400 postes de travail au sein de cinq grandes entreprises de Berne, Bâle et Zurich. Il s’agit de la première étude de ce type réalisée en Suisse.

Les systèmes de communication sans fil sont de plus en plus répandus sur le lieu de travail. Dans le quotidien des administrations, fournisseurs de prestations de services, hôpitaux et entreprises à vocation technologique, l’amplitude et l’intensité des immissions permanentes dues au rayonnement électromagnétique non ionisant à haute fréquence imputable aux réseaux de téléphonie mobile et de radiocommunication ne sont pas encore connues. C’est pour cela que le Secrétariat d’Etat à l’économie SECO a réalisé l’étude « Champs électromagnétiques (RNI) aux postes de travail : les immissions des réseaux de téléphonie mobile et de radiocommunication représentent-elles un danger ? ».

En 2006, le SECO a mesuré sur près de 400 postes de travail dans cinq grandes entreprises (La Poste, un hôpital, un institut financier, une grande gare CFF et un aéroport) les immissions dues au RNI comprises dans une gamme de fréquences oscillant entre 75 MHz et 2,5 GHz pour les rapporter aux valeurs limites fixées dans la loi sur la protection de l’environnement.

Sur tous les postes de travail analysés, il s'est avéré que le respect des valeurs limites environnementales en vigueur actuellement en Suisse prévaut largement. Ce sont les immissions produites par les GSM (Système global de communication mobile) et les DECT (Digital Enhanced Cordless Communications) qui prédominent dans la plupart des cas.

En ce qui concerne donc le rayonnement électromagnétique non ionisant à haute fréquence, l’étude du SECO confirme en grande partie une appréciation de la situation qui ne soulève pas de problème sur le plan des risques sanitaires sur le lieu de travail. Pour l’usage d’installations de radiocommunication, le SECO recommande néanmoins de conserver une distance de plusieurs mètres avec les postes de travail permanents.

S’agissant des années à venir, le SECO gardera un œil sur l’évolution de la situation et conduira au besoin des enquêtes répétées afin de déceler à temps les éventuels changements au niveau des immissions dues au RNI qui résultent des progrès technologiques.

Immission

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'immission caractérise la concentration des polluants dans l'air ambiant. C'est le stade final du cycle de la pollution atmosphérique qui concerne la qualité de l'air après concentration des polluants primaires (venus de l'émission) et des polluants secondaires créés après transformation des polluants primaires. Le terme immission provient du latin: immittere = envoyer dans, tandis qu'émission vient d' emittere = envoyer à partir de.

Le cycle de la pollution atmosphérique se découpe schématiquement en quatre phases :

- les émissions

- le transport (des polluants) dans l'atmosphère

- leurs tranformations chimiques et conversions chimiques

- et en final l'immission

L'immision est donc la qualité de l'air ambiant, obtenue, en un lieu donné, dans le grand cycle ci-dessus ; il s'oppose quelque peu à la notion d' émission.


L'immission est surveillée en France par les AASQA.

13:01 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it! | |  Facebook

Un forcené met le DARD sur les dents

En complément de la news:

Un forcené met le DARD sur les dents

publiée  ce jeudi, voici 2 photos:

Matelas gonflable

Matelas gonflable

 ça explique les problèmes de circulation qu'il y a eu ce jeudi soir...

 

 

 

03:33 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it! | |  Facebook

07/09/2007

Aldi en Suisse romande: le point

On dirait qu'Aldi s'installe gentiment sur l'axe de la A12 et A9:

Guin/Düdingen: une demande de permis de construire est en cours.

Bulle (nord) un magasin est en construction, les offres d'emploi (à temps partiel) viennent d'apparaitre sur le site cette semaine.

Bulle (est = La Tour-de-Trême): une parcelle située vers la nouvelle Migros est ou serait peut-être sur le point d'être achetée.

Collombey/Muraz: en construction comme le montre cette photo ( et qui est censé être le premier ouvert en romandie, mais selom le porte-parole, ça devrait être ce3lui de Bulle...).

Aldi Collombey

Conthey: en construction.

Sion: en construction.

Pour ces trois dernières villes, les annonces pour des emplois à temps partiel existent depuis longemps...

Brig: en construction.

 

16:28 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it! | |  Facebook

Affaire Ylenia: voici le portrait-robot du deuxième homme---

Suite à l'article du Matin bleu de ce jeudi:

Affaire Ylenia: «J'ai vu la petite avec trois hommes»

Le Blick a fait faire un portrait-robot du deuxième homme:

Affaire Ylenia

Article du Blick:

http://www.blick.ch/news/schweiz/so-erinnere-ich-mich-an-den-mann-neben-von-aesch-70783

16:27 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | Pin it! | |  Facebook