12/11/2010

Diabète de type 2 : qu’est-ce que c’est? Et campagne de sensibilisation et de dépistage ...

Dans le canton de Vaud: 

Campagne de sensibilisation et de dépistage du diabète

A l’occasion de la journée mondiale du diabète qui aura lieu le 14 novembre, le Département de la santé et de l’action sociale lance une campagne de sensibilisation et de dépistage du diabète qui débute aujourd’hui et qui se déroulera jusqu’au samedi 20 novembre dans 185 pharmacies du canton. Cette campagne s’inscrit dans la ligne des objectifs principaux du Programme cantonal Diabète que sont la prévention et l’amélioration de la prise en charge des personnes diabétiques.

Dès aujourd’hui et jusqu’à samedi 20 novembre, pour 10 francs et sans rendez-vous, la population adulte aura la possibilité de faire un dépistage du diabète et des facteurs de risque associés dans l’une des 185 pharmacies du canton. Lors du dépistage, les taux sanguins de sucre, de cholestérol et la tension artérielle seront mesurés et l’indice de masse corporelle (IMC) et le poids idéal, calculés. Par ailleurs, des conseils de santé personnalisés seront prodigués. Pour soutenir la campagne, des informations visant à faire connaitre cette maladie et les moyens de la prévenir seront également diffusées à travers une campagne d’affichage, des papillons dans les pharmacies, des annonces radio et des informations sur le site www.vd.ch/diabete.

Cette campagne de sensibilisation et de dépistage a été développée au sein d’un groupe de travail multidisciplinaire et en collaboration avec de nombreux partenaires dont la Société vaudoise de pharmacie, la Société vaudoise de médecine, l’Association des médecins omnipraticiens vaudois, l’Association vaudoise du diabète, les Ligues de la santé et la Société suisse des podologues.

La participation demandée pour le dépistage est de 10 francs. Le canton de Vaud ainsi que les pharmacies ont engagé des ressources dans cette campagne pour permettre que ce test soit proposé à un prix modique.

Il existe deux types de diabète; le diabète de type 1 qui est d’origine immunologique et le diabète de type 2 qui est souvent lié au mode de vie. Les deux types de diabète peuvent entraîner des complications au niveau des artères avec des répercussions sur le coeur, les yeux, les reins, les nerfs et les pieds. Cette maladie est le plus souvent silencieuse durant des années, d’où l’utilité de mesurer le taux de sucre dans le sang de temps à autre. Par ailleurs, le diabète est souvent associé à des problèmes d'hypertension et de taux élevés de cholestérol, d'où l'importance de dépister également ces paramètres.

Dans le canton de Vaud, selon l’étude Colaus, le diabète de type 2 pourrait concerner 6.6 % de la population âgées de 35 à 75 ans, soit près de 25'000 personnes. Des études montrent qu’un grand nombre de cas de diabète de type 2 pourrait être évité grâce à une activité physique régulière et une alimentation équilibrée.

Bureau d’information et de communication de l’Etat de Vaud

Lausanne, le 8 novembre 2010

Pour plus de renseignements:

Campagne de sensibilisation et de dépistage du 8 au 20 novembre 2010

Comment se déroule le dépistage ?

Liste des pharmacies participantes

14 novembre Journée Mondiale du Diabète

À propos du diabète de type 2

Le diabète de type 2 survient lorsque l’organisme n’est plus capable de contrôler la glycémie, c’est-à-dire le taux de glucose ou de « sucre » dans le sang. L’alimentation riche en gras et en sucre ainsi que le manque d’activité physique sont les facteurs qui contribuent le plus à la maladie en entraînant un surplus de poids. Avec le temps, l’accumulation de gras dans les organes provoque une résistance à l'insuline.

Devenu résistant à l’insuline, l’organisme perd sa capacité d’absorber et de transformer le glucose en énergie utilisable. Pour compenser, le pancréas sécrète davantage d’insuline. Au bout d’un certain temps, il s’épuise, en sécrète de moins en moins et, parfois, cesse complètement d’en produire. Le taux de sucre dans le sang se met à augmenter : c’est le diabète de type 2.

À long terme, si la glycémie n’est pas ramenée à des taux normaux, le diabète entraînera de graves problèmes de santé : perte de la vue, atteinte aux nerfs, maladies cardiovasculaires et insuffisance rénale.

Le diabète de type 2 est un important facteur de risque de maladies cardiovasculaires et il est souvent accompagné d’autres problèmes de santé : hypertension artérielle, dyslipidémie, tabagisme, sédentarité et stress. Il est tout aussi important de les traiter que de ramener la glycémie à la normale.

Symptômes du diabète de type 2

Dans un premier temps, il n’y a pas ou peu de symptômes. La maladie peut passer inaperçue durant des années. Les principaux symptômes sont :

  • Une envie fréquente d’uriner, surtout la nuit. Les reins produisent plus d’urine pour tenter d’éliminer le surplus de glucose dans le sang.
  • Une augmentation de la soif et de la faim.
  • Une perte de poids.
  • Une fatigue excessive, qui se remarque surtout après les repas.
  • Une vision trouble.

Ce qui augmente le risque

  • Un surplus de poids (80 % des diabétiques), surtout lorsque le gras se concentre dans l’abdomen.
  • Être sédentaire et consommer un excès de calories.
  • Avoir un syndrome métabolique (obésité abdominale, taux élevé de triglycérides sanguins, faible taux de HDL sanguin (le bon cholestérol), hypertension artérielle, glycémie élevée à jeun).
  • Avoir un parent du premier degré (mère, père, frère ou soeur) atteint de diabète de type 2.
  • Avoir souffert de diabète gestationnel ou avoir donné naissance à un bébé pesant plus de 4 kg.

Prévenir le diabète de type 2

Les mesures préventives de base reposent essentiellement sur le maintien d’un poids santé, une saine alimentation (qui permet de bien contrôler la glycémie) et l’activité physique.

Comme le diabète peut se développer sans entraîner de symptômes, une évaluation du risque et des mesures de dépistage (test de glycémie à jeun, test d’hyperglycémie provoquée) tous les 3 ans sont recommandées chez tous les adultes à partir de 40 ans.

  • Si des facteurs de risque sont présents, des tests de dépistage peuvent être faits chaque année.
  • Chez les enfants à haut risque, les tests de dépistage sont recommandés chaque 2 ans.

La fiche complète est à lire sur passeportsante.net

Il y a aussi ma note du 12 juillet de l'an dernier à écouter:

Tout écouter sur le diabète

 

 

 

06:19 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : diabète, type 2, journée mondiale du diabète | | | | | Pin it! | |  Facebook

Commentaires

Une petite reflexion au passage qui va peut être ne pas vous plaire mais vous en ferez ce que vous voudrez.

Je trouve depuis bien longtemps que les gens (qui sont dans mon entourage et dans ma clientèle) qui sont atteints de diabète type 2 et cholestérol, en effet, sont dans la grande majorité des gens qui sont sous médications depuis pas mal d'années.

Cause(s), effet(s) - effet(s), cause(s).....?

Mais cela je ne l'ai jamais vu avancé nulle part!

Écrit par : Corélande | 12/11/2010

Il faut accorder de l’importance aux aliments. Ce sont ces aliments qui serviront à cuisiner de bons petits plats, sains et pas trop gras : Des recettes équilibrées. Trois repas équilibrés par jour = moins de grignotages dans la journée.

Écrit par : Magali | 29/11/2014

Les commentaires sont fermés.