12/09/2009

Hortefeux raciste ? La réponse d'Amine

Dans le buzz de Brice Hortefeux, est-il raciste, Amine a répondu sur cette vidéo:

 

 

Fadela Amara l'avait fait en janvier:

 

 

 

 

10:34 Publié dans Buzz | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : hortefeux, racisme, amine, vidéo | | | | | Pin it! | |  Facebook

Commentaires

Amine et Fadela Amara et bien d'autres "français en papier" sont des parvenus et des lèche culs qui sont prêts a accepter n'importe quelle insulte pour demeurer esclave privilégié. Ils n'ont pas la dignité et l'honneur de Zidane qui est arrivé au sommet de son art par son travail et son talent. On n'a pas besoin d' avoir beaucoup d'Hortefeux pour en avoir trop. Aux États-Unis on lui aurait montré la sortie du gouvernement. Mais, entre Obama et Sarkozy, il y a une différence de taille physique, morale et intellectuelle.

Écrit par : Said | 12/09/2009

mais qu'est-ce qui il fesait ce cretain chez ces facho? je me demande

Écrit par : bertrand | 12/09/2009

Il y aurait une autre déclaration d'Amara, dans laquelle elle dit qu'hortefeux est un gros raciste !

Écrit par : corto | 13/09/2009

Mecheri Posté le 14 septembre 2009 à 18:56 Je suis très sincèrement déçu par les supposés propos de Mr Hortefeux que j’estimais en tant qu’homme. Le tout, bien évidemment et sous réserve que les propos rapportés ne soient pas dénaturés et / ou tronqués, comme bien souvent.
Au-delà, j’entends ici ou là des hommes se lever, prêts à répondre par des violences physiques face aux actes racismes, lorsqu’ils ont le triste privilège d’être accomplis dans des contextes purement gratuits cad sans excuse de provocation!
A cet égard, je me souviens qu’il y a moins d’un an, un homme très grièvement blessé dans sa chaire et sa dignité m’avait confié qu’un ami de sa famille, ancien militaire de l’autre côté de la méditerranée pourrait bien venir, au moment opportun, « crever un œil » à son bourreau.
A l’avenir, je crains malheureusement que certaines réactions et actes de cette nature deviennent le genre de déviance et d’exaction qui ait vocation à atteindre l’infime minorité de racistes intouchables, qui enlèvent toute possibilité de vivre ensemble dans notre chère et belle patrie.
Ceci est d’autant plus vrai que les moyens informatiques et autres cahiers et annuaires d’anciens élèves, sans tenir compte des informations dont il est facile de disposer par le biais de l’insee ou bien par des relais travaillant dans la police, gendarmerie, préfectures ou plus prosaïquement France telecom ou edf permettent à tout à chacun de connaître, s’il le désire vraiment, le domicile de tout individu résidant sur la planète terre ( sourire ).
En ce qui me concerne, je préfère répondre aux rarissimes provocations de racisme par le dialogue. A titre d’exemple, à l’occasion des élections municipales de mars 2008, je me suis proposé d’accompagner un élu d’origine juive alors qu’il faisait seul les cages d’escaliers dans des barres d’HLM. Effectivement, et à l’occasion de la venue de Monsieur Badinter, pour le soutenir, j’avais eu connaissance qu’il y avait eu connaissances de quelques débordements sur l’un des marchés. J’indique au besoin que j’aurais très exactement fait la même chose pour tout autre parti digne de ce nom.
Dans le même esprit, ma fille a opté pendant trois années pour l’hébreu.
En conclusion, je reste convaincu que c’est grâce à des engagements de cette nature que l’on arrivera à rapprocher les peuples et à réactiver les valeurs d’humanisme et de compassion qui ne sont pas de vains mots !
Encore faut-il être en capacité de garder notre sang froid en toutes circonstances et de ne jamais raisonner par simples clichés !
A contrario, il est plus que jamais nécessaire de mener une politique volontarisme pour combattre les incivilités ( pieds déposés sur les banquettes des transports en commun, rachats dans la rue; etc … ), et autres comportements inacceptables, qui sont autant de prétextes au racisme …
François Mecheri
Laisser un commentaire

Écrit par : mecheri | 14/09/2009

ces images ont fait le tour du monde, vous croyez peut-être que c'est bon pour l'image de la France que les pays arabes, chinois, indiens pensent qu'on soit racistes ?
Hortefeux espèce de perdant tu nous fait couler alors quitte donc ton ministère !

Écrit par : florkos68 | 21/09/2009

Et j'entends parler de fachos, et j'entends parler de racisme, de menaces de mort...


20 ans, habitant dans le sud-ouest, j'ai des amis tous très différents, de part leur nationalité, leur origine, leur religion... Et je n'ai jamais remarqué aucune forme de racisme dans notre petit coin de "France profonde". Certes, il y a des difficultés d'intégration. Et ce, pour toute personne qui n'est pas landaise "de souche". Je suis arrivée il y a 10 ans, et j'ai eu énormément de mal à m'adapter. L'étrangère. Ce cas, je l'ai connu à de nombreuses reprises (père militaire, moults déménagements), et pourtant je suis blonde aux yeux bleus. Il est nécessaire de faire des efforts pour s'intégrer, de créer un dialogue, de faire des efforts. Les gens emprisonnés dans leur routine n'ont pas forcément le besoin ni l'envie de découvrir autre chose, mais la rencontre d'une personne joviale, agréable, respectueuse n'est jamais blâmée, bien au contraire. Et ce, quelque soit la couleur de peau, l'accent, la culture etc. Mes amis Maghrebins, Sénégalais, Malgaches, Espagnols, Allemands, Portugais, Américains, Français se retrouvent tous à l'occasion des fêtes, anniversaires... Jamais je n'en ai entendu un seul se plaindre de racisme.



Par contre, j'ai également vécu une année à Bordeaux. Et ce que j'y ai vu ma horrifiée. Agressée par des malgaches (si différents de mes amis) uniquement parce que je marchais seule dans la rue..."ben vas-y appelle les flics ils ne nous retrouveront pas". Vol de portable. Vol de sac. Manque de respect, "hé mad'moiselle, hé t'es bonne toi" "hé j'vais te baiser la blanche", "hé, si tu veux récupérer ton portable on baise", "hé j'ai une grosse bite bourgeoise"... Insultes "sale bourge", "sale française", "SALE RACISTE". Raciste moi ? Et eux ? Aucune journée ne s'est déroulée sans un incident du genre. Et les soirées en boîte... Se faire tripoter et répondre non, pour s'entendre dire "ouais sale raciste tu veux pas coucher avec un beurre c'est ça !!!".
Qui est réellement raciste ? Je n'ai jamais répondu de travers à une de ces insultes. Parfois je n'ai même pas répondu du tout (et là encore on m'a traitée de raciste...).


Parole d'un de mes amis maghrebin, musulman : "j'ai honte de l'attitude de certains arabes. J'ai honte de ce qui se passe."

Certes, il y a des abus du côté des patrons, chefs d'entreprise, banques en ce qui concerne le jugement du patronyme... Mais n'y en a-t-il pas aussi de l'autre côté ?
Le racisme n'est-il présent que dans un sens ? Le blanc contre le noir ?
Ne pas répondre à une insulte ou un manque de respect par peur d'être attaquée pour racisme EST-CE NORMAL ?

Écrit par : emeline | 01/10/2009

Les commentaires sont fermés.