08/05/2009

Sports extrèmes: 3 possibillités de se donner au maximum... Aujourd'hui: La Bouvet-Rames Guyane 2009

Le troisième sport est solitaire:

 La Bouvet-Rames Guyane 2009

C’est le 8 mars 2009 qu'a été donné le départ de la Bouvet Rames Guyane, course transatlantique à la rame, en solitaire, sans escale ni assistance et dont l’édition 2006 constituait une première mondiale dans l’aviron océanique.

Il s’agit de relier Saint Louis du Sénégal à Cayenne, en Guyane, à bord de canots à rames de  8 mètres de longueur strictement identiques et spécialement conçus pour cette traversée.

La Course

Entre 40 et 60 jours de mer, selon les conditions météo et la performance des skippers, pour couvrir les 2 600 milles nautiques, soit 4 700  km. Environ, qui séparent Saint Louis du Sénégal de Cayenne, en Guyane.

Historique
 
Fin XIXe, Howard Blackburn, pêcheur américain perdu au large de Terre Neuve, devient célèbre en échappant à la mort après s’être fait volontairement geler les doigts sur ses avirons afin de pouvoir chaque matin les enfiler sur les rames pour rejoindre la terre ferme.


Quelque temps après, les norvégiens Samuelsen et Harbo, en quête d’un exploit qui ferait  leur fortune, relient New York aux Sorlingues en un peu moins de 2 mois.
En ramant soixante ans plus tard pour la seule beauté du sport entre le Cap Cod et l’Irlande, les anglais Ridgway et Blyth ouvrent la voie des traversées en solitaire de l’ère moderne dont celles des français (es) G. d’Aboville, J. Le  Guen, E. Coindre, P. Bouchet, M. Fontenoy, A. Quéméré, Etc…...

Une épreuve innovante

L’originalité de la Bouvet Rames Guyane est de  permettre à des rameurs solitaires de se mesurer à armes égales sur des bateaux identiques et sur un même parcours.

La motivation des concurrents


Certains des concurrents partent pour monter sur le podium, d’autres pour tenter l’Aventure ou le Grand Voyage, d’autres encore pour concrétiser un vieux rêve.
La Bouvet Rames Guyane se veut ouverte et accessible à toutes et à tous, des novices aux  plus expérimentés.


Les bateaux

Dessinés par Jean-Michel Viant, les bateaux participants sont des monotypes de 8 m de longueur pour 1,60 m de large et un poids à vide de 450 kgr environ, construits en contreplaqué stratifié verre–époxy à partir d’un kit, insubmersibles, auto-redressables et dotés de tous les équipements de sécurité nécessaires.

Un parcours délicat


Les principales difficultés de la Bouvet Rames Guyane résident dans le franchissement  obligatoire des contre-courants équatoriaux qui poussent les bateaux dans le sens opposé au cap naturel ainsi que dans la proximité du fameux « Pot au Noir », zone de convergence  intertropicale particulièrement délicate où l’alizé fait place à des vents sporadiques,  aléatoires, souvent contraires et parfois violents.


La suite est à lire sur le site officiel..:

Bouvet-Rames Guyane 2009

Le dernier concurrent est arrivé ce lundi.

 

 

Toutes les vidéos sont à voir ici...

04:41 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sports, marathon, pôle nord | | | | | Pin it! | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.