04/03/2009

Quand Citycable démontre ce que Cablecom dit impossible à faire...

Citycable vient d'augmenter son offre de chaines radio et télé en numériques disponible gratuitement.

Depuis hier, il y a 32 chaines télé supplémentaires.

Pour pouvoir les regarder, il suffit d'utiliser le décodeur  qui est intégré dans pratiquement toutes les télés LCD ou Plasma vendues actuellement (la France a rendu ce décodeur obligatoire...) ou pour les télés plus anciennes, d'en acheter un dans le commerce, au libre choix du client.

Mais ceci n'est pas valable pour les clients Cablecom, qui doivent toujours, soit louer un décodeur à 6.- par mois (qui fait aussi office de chauferette vu la consommation de courant qu'il consomme en fonction et surtout en stand-by et selon le modèle, on ne peut même pas changer l'ordre des chaines qui est imposé par Cablecom) soit l'acheter à 150.- mais vu que Cablecom nous en promet un nouveau dans un avenir plus ou moins (plutôt loin...) proche,  qui est censé consommer beaucoup moins de courant... cette solution est déconseillée actuellement.

J'espère que nos politicards de Berne auront bientôt changé leurs télé et que si ils sont sur un téléréseau Cablecom, il se rendront compte de l'inutilité du décodeur TNT intégré à cette nouvelle télé.

Quand je parle de Cablecom, chers genevois, vous pouvez y intégrer Naxoo, qui ne fait pas mieux si ce n'est pire d'ailleurs...

Une note sur Naxoo devrait suivre un de ces jours...

Citycable démontre ainsi qu'il est parfaitement possible de fournir la télévision numérique gratuite (libre de droit) gratuitement (sous réserve de l'achat d'un décodeur au choix du client si il n'en a pas un qui est intégré, je me répète, mais je crois que c'est nécessaire...) et pour ceux qui le désirent dans un deuxième temps, fournir des bouquets payants (Canal+ et autres offres payantes) avec un décodeur propriétaire (comme le fait actuellement Cablecom) ou avec une carte en location comme le fait Canalsat Suisse... Ce que Cablecom affirme être impossible à faire pour des raisons techniques (forcément, ça fera moins d'argent dans le tiroir-caisse)...

Ci-dessous, le communiqué de presse de Citycable:

L’offre en matière de programmes continue de s’étoffer sur le téléréseau CityTV. Depuis le 3 mars prochain, les téléspectateurs du câble lausannois bénéficient de quelque 130 programmes de radio-TV numérique inclus dans l’abonnement de base, dont 110 chaînes de télévision numérique terrestre (TNT) contre 78 jusqu’ici ...



Par ailleurs, six programmes télévisuels moins courus disparaîtront du répertoire analogique à fin mars, mais resteront accessibles en format TNT. Et trois autres chaînes feront l’objet d’un changement de fréquence. Des changements qui s’inscrivent dans le passage programmé, à terme, de la version analogique traditionnelle vers la qualité technologique du tout numérique.

 

Il y en aura pour tous les goûts et toutes les cultures dans l’offre numérique élargie à quelque 130 programmes de radio-TV numérique inclus dans l’abonnement de base. Parmi ceux-ci, 110 chaînes de télévision numérique terrestre (TNT), qui devraient permettre aux téléspectateurs de la capitale vaudoise et des environs de disposer de leurs émissions préférées dans une qualité d’image et de son nettement améliorée. La palette a été enrichie de nouvelles chaînes allemandes, italiennes, espagnoles, anglaises, arabes et balkaniques. Sans oublier l’ajout de TVRL, de Rouge TV, de Cartoon Network et de TCM en français, qui porteront à 40 le nombre de chaînes numériques francophones sur le câble CityTV.

Consacrée par des labels européens, la Télévision Numérique Terrestre (TNT) et les standards numériques en général sont progressivement appelés à remplacer l’ancien mode de diffusion analogique. Les Services industriels lausannois ont prévu une mutation progressive, afin de donner au téléspectateur le temps d’amortir son téléviseur actuel avant de devoir en changer : si seuls 20-25% de leurs clients disposent aujourd’hui d’un poste équipé d’un récepteur TNT, cette proportion devrait progressivement passer à 95% vers 2015. Sur la base de ces prévisions, la disparition totale des 45 chaînes analogiques actuelles ne s’achèvera que vers 2020 environ.

Dans un premier temps, six programmes en retrait des chaînes principales ne seront plus émis en version analogique dès le 31 mars prochain. Il s’agit des chaînes francophones Fashion TV et RTBF Sat, des germanophones Sat 1 et RTL TV, des anglophones BBC Prime et CNBC, qui resteront toutefois disponibles en format numérique et TNT dans une palette élargie. De plus, les programmes AB1, Escales et Mezzo, tout en demeurant dans le registre analogique, feront l’objet d’un changement de fréquence amené de manière progressive, avec effet définitif au 14 avril.

Sachant qu’un même programme est généralement diffusé dans plusieurs formats différents, le remplacement de l’analogique par le numérique permettra également de dégager des disponibilités sur le téléréseau pour le développement d’autres technologies, dont la TVHD (TV à Haute Définition), la VOD (Video On Demand) et la TV sur IP (Internet Protocole).


-Les services industriels de Lausanne

21:51 Publié dans Cablecom | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tnt, citycable, cablecom | | | | | Pin it! | |  Facebook

Commentaires

Est-ce que j'ai mal compris ou bien est-ce que vous ne parlez pas de Genève?

Écrit par : Mère | 06/03/2009

Les commentaires sont fermés.