21/08/2008

Le cinéma d'animation fête ses 100 ans

Bon Anniversaire, Monsieur Emile Cohl

Laurent Valière - 17 août 2008

Chronique reprise du site de France-info :

Il y a 100 ans jour pour jour, le 17 août 1908. Théâtre du Gymnase à Paris, transformé pendant la clôture annuelle en cinéma.

Sur l’écran, une main dessine sur fond noir à la craie un petit bonhomme : un rond pour la tête, un triangle pour le chapeau, deux fils pour les bras. A peine la vraie main se retire, le bonhomme se dédouble en petit homme rondouillard , tombe sur un fauteuil dans une salle de spectacle. Enlève les plumes du chapeau exhubérant que porte une spectatrice devant lui…

C’est parti pour deux minutes de délires et transformations permanentes de dessins. Le héros, Fantoche, est le premier personnage de dessin animé avant Popeye ou Félix le chat.

L’auteur est un sémillant illustrateur français de… 51 ans ! Emile Cohl, pionnier du cinéma d’animation. Le premier à créer un dessin animé, et inventer un univers autonome sans image réaliste. Méconnu en France alors même que Walt Disney lui rend hommage dans les années 50 en recevant la légion d’honneur.

L’idée, Emile Cohl l’a eue en découvrant à Paris un petit film britannique. "L’Hotel hanté" : des objets qui bougent tout seul. Il se dit qu’avec le dessin, cela peut être encore plus spectaculaire.

En 1908 il découvre une affiche des établissement Gaumont : ses dessins ont donné lieu à un film. Il va proposer des scénarios inédits à Leon Gaumont qui l’embauche.

C’est son énième travail, après avoir été assistant-prestidigitateur, illustrateur, créateur de costumes, de rebus, de jeux et philatéliste…

Le succès est immédiat. Il va inventer avant tout le monde toutes les formes d’animation :

- dans "Monsieur Clown chez les Lilliputiens", il donne vie à un cirque de figurines, avec des écuyères, des clowns, un chien savant, un équilibriste et des éléphants ;

- dans "le Petit Faust", il invente le film de marionnettes ;

- "Génération comique", c’est le morphing avant l’heure… des caricatures de vieilles dames en transformation perpétuelle qui deviennent poisson, pièce de monnaie ou milles pattes…

- Dans "les Chaussures matrimoniales" : deux paires de chaussures se rencontrent sur un palier…

- Il donne même vie à des personnages de bandes dessinées, comme les Pieds Nickelés…

En tout, 300 films dont une soixantaine retrouvés et restaurés sont édités en DVD par Gaumont, y compris certains réalisés aux Etats Unis où, paraît-il, des jeunes se suspendaient dans les arbres au-dessus de son atelier pour voir comment il faisait ses prodiges.

Emile Cohl, un inventeur avant-gardiste, qui comme Georges Méliès et à quelques jours d’intervalle disparaît dans la misère en 1938.

 

Ecoutez le portrait d’Emile Cohl  (2'11")
 

 

Emile Cohl - Fantasmagorie 1908

14:03 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cinéma, animation | | | | | Pin it! | |  Facebook

Commentaires

Bravo pour vos article a quand la première artothèque de suisse à lausanne dans 30 ans projet bénévole voir celle de caen

Écrit par : vivian crettol | 06/05/2009

Les commentaires sont fermés.