16/08/2008

Que s'est-il passé ? 5ème

 Un week-end mi-figue mi-raisin arrive, la 5ème énigme aussi...

Sans son natel, cet homme serait mort Exclamation

Evidemment , il y a des tonnes de possibilités mais dans ce cas il n'a ni téléphoné ni reçu d'appels ni envoyé ou reçu de sms/mms...

Comme toujours, on évite de chercher sur la toile Wink

Concernant les énigmes précédentes:

Que s'est-il passé ? 4ème... , l'énigme est résolue.

Que s'est-il passé ? 3ème...  , l'énigme a été résolue.

Que s'est-il passé ? 2ème , l'énigme est résolue.

Que s'est-il passé ? La première... , on a bien avancé...

02:10 Publié dans Que s'est-il passé ? | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : énigme | | | | | Pin it! | |  Facebook

Commentaires

Il s'est fait tiré dessus et son natel a arrêté la balle ?

Écrit par : PtitSuisse | 16/08/2008

Euhhh non, son natel n'a aucune égratignure....

Écrit par : Dalmuti | 17/08/2008

Le portable de cet homme était allumé et cela suffit aux techniciens pour le retrouver par trigonométrie. Plus exactement un portable allumé "s'annonce" à l'émetteur le plus proche. Donc on peut le retrouver plus ou moins facilement.

Écrit par : salegueule | 17/08/2008

On dira que son natel est allumé mais qu'il est dans une zone où il n'a pas de réseau...

Écrit par : Dalmuti | 18/08/2008

L'alarme du portable a sonné et réveillé l'homme alors qu'il était dans une maison en feu.

Écrit par : salegueule | 18/08/2008

Hé non, il travaillait...

Écrit par : Dalmuti | 18/08/2008

Il s'est déplacé en cherchant une zone couverte par le réseau et ce faisant, il s'est éloigné de la place qu'il occupait où un accident, qui lui aurait été fatal, s'est produit!

Écrit par : salegueule | 18/08/2008

Non, il n'avait pas besoin de téléphoner ou de recevoir un appel....

Écrit par : Dalmuti | 19/08/2008

Restons dans les photos (énigme 4 je crois) si son portable fait des photos
Il s'est photographié lui-même et en regardant son oeuvre il a constaté qu'il allait être attaqué par derrière

Écrit par : SALEGUEULE | 19/08/2008

Il a bien utilisé la fonction APN de son natel mais ce n'était pas pour se faire un autoportrait...

Écrit par : Dalmuti | 20/08/2008

Donc on peut dire qu'il a pris en photo un danger potentiel et qu'il en a pris conscience en regardant le résultat.

Écrit par : salegueule | 20/08/2008

Oui et non... le danger n'est pas potentiel mais réel...
Il a pris en photo le "danger effectif":
il en a pris conscience avant la photo...

Écrit par : Dalmuti | 20/08/2008

OK, merci pour l'explication

Continuez à nous lancer des défis "énigmatiques"...

Amitiés

Écrit par : sale gueule | 20/08/2008

Euhhhh désolé mais il faut trouver le pourquoi du comment encore ;-) ...

Concernant les énigmes, j'en ai encore 38 en stock...

Écrit par : Dalmuti | 21/08/2008

J'élimine l'attaque par un ours ou des loups car il les aurait vu avant de viser avec son APN. Reste un éventuel rocher prêt à tomber sur lui, une avalanche se déclenchant.

Écrit par : SALEGUEULE | 21/08/2008

Le danger est relativement petit...

Écrit par : Dalmuti | 22/08/2008

Il ne reste que le serpent ou le scorpion voir une araignée venimeuse.

Écrit par : salegueule | 22/08/2008

Il s'agit d'une araignée...

LONDRES, 27 avr 2005 (AMI) - Piqué par une araignée brésilienne
extrêmement venimeuse, un jeune chef cuisinier anglais a eu la vie
sauve grâce à la photo qu'il avait prise de son "agresseur", avec son
téléphone portable, persuadé que ses amis ne le croiraient pas.
Surpris par une Phoneutria fera, une araignée brésilienne cachée
dans des bananes qui venaient d'être livrées au Quantock Gateway Pub,
à Bridgewater, dans le Somerset (sud de l'Angleterre), il y a une
dizaine de jours, Matthew Stevens ne s'était pas inquiété.
Et le jeune cuisinier, 23 ans, s'était même fait piquer une seconde
fois, en voulant attraper l'animal.
Peu après l'avoir photographié, avec son téléphone portable, le
cuisinier s'est cependant rapidement senti défaillir : "ma main a
gonflé comme un ballon", a-t-il expliqué mercredi dans la presse
britannique.
Après une première visite à l'hôpital local, il rentre rapidement
chez lui. Les médecins lui demandent seulement de "garder un oeil" sur
sa main et de suivre l'évolution du problème.
Peu après, le jeune homme perd cependant totalement connaissance et
c'est sa compagne, Cara, 19 ans, qui l'accompagne à l'hôpital. Et les
médecins ne trouvent le traitement adéquat qu'après que la photo de
l'animal a été transmise en urgence aux spécialistes du zoo de Bristol
(sud-ouest), qui découvrent que l'agresseur de Matthew Stevens n'est
autre que l'araignée la plus venimeuse au monde.
Dotée de glandes venimeuses de 10 millimètres de long, cette
araignée, qui peut tuer 225 souris avec son poison, a provoqué 14
décès depuis 1926. Personne n'est cependant mort d'une telle piqûre
depuis 1996 et la découverte d'un antidote par des chercheurs
brésiliens.
"Je n'avais pas peur des araignées avant, mais maintenant si", a
concédé Matthew.

Écrit par : Dalmuti | 23/08/2008

Les commentaires sont fermés.