19/06/2008

Euro 08: L'hymne allemand et l'hymne nazi sont les mêmes selon la télé suisse allemande... (suite)...

Comme à première vue, il faut lire la presse canadienne pour lire une nouvelle concernant l'Euro 08...

Euro 2008: erreur désagréable à la télévision suisse pendant la diffusion de l'hymne allemand

ZURICH — Un incident est survenu durant la diffusion du match de l'Euro 2008 entre l'Allemagne et l'Autriche lundi par la Télévision suisse alémanique: les téléspectateurs qui avaient branché les sous-titres durant l'hymne allemand ont pu lire en bas de leur écran "Deutschland, Deutschland uber alles...".

Cette désagréable erreur est due à deux jeunes rédactrices au service des sports, a expliqué mercredi au quotidien "Blick" Gion Linder, coordinateur national du sous-titrage auprès de Swiss TXT. "C'est une erreur impardonnable et nous nous en excusons", a-t-il déclaré. Si les deux collaboratrices ont été sermonnées, elles n'ont pas à craindre pour leur emploi.

Sollicités par l'agence de presse AP, les porte-parole de la SSR et de Swiss TXT n'ont pas voulu s'exprimer.

"Deutschland, Deutschland uber alles" débute la première des trois strophes de l'hymne national allemand, adopté en 1922, une formule qui a par la suite été associée au nazisme.

En raison de cette connotation, l'hymne fut par conséquent réduit à son troisième couplet, qui commence lui par "Einigkeit und Recht und Freiheit" (Union et droit et liberté).

Petit complément tout frais:

Euro: cours de rattrapage sur l'hymne allemand aux éditeurs de la TV suisse

19.06.2008 16:26
Euro: cours de rattrapage sur l'hymne allemand aux éditeurs de la TV suisse
Les éditeurs de la télévision suisse germanophone SRG, qui avaient sous-titré par erreur l'hymne national allemand avec les paroles de la version nazie, lundi avant le match de l'Euro-2008 Autriche-Allemagne (0-1), vont avoir droit à un cours spécial de rattrapage.

"Nous allons donner un cours spécial d'histoire à tout le personnel germanophone afin de lui expliquer les problèmes que pose l'hymne national allemand", a indiqué à l'AFP Gion Linder, coordinateur du service de sous-titrage de la SRG.

Deux jeunes éditrices du service destiné aux sourds et malentendants avaient sous-titré par erreur l'hymne national allemand en reprenant le couplet entonné sous le IIIe Reich --dont le fameux "Deutschland Deutschland Über Alles" (L'Allemagne au-dessus de tout)-- qui n'est plus chanté aujourd'hui.

"Nous avons parlé avec les deux employées et il apparaît que cette erreur n'a pas été commise intentionnellement, mais plutôt à cause du stress auquel elles étaient soumises", a déclaré M. Linder.

Les deux éditrices n'ont pas été licenciées, mais ne travaillent pas actuellement, a précisé leur chef de service.

Les paroles de la version nazie et de l'hymne allemand actuel sont issues de la même chanson, "das Deutschlandlied", composée par August Heinrich Hoffmann en 1841 sur une musique de l'Autrichien Joseph Haydn.

Utilisée dans son intégralité comme hymne national à partir de 1922, la version actuelle ne reprend que la troisième strophe, tandis que les Nazis se limitaient à la première. C'est cette dernière que les téléspectateurs malentendants ont vue sur leur écran lundi soir.

L'Allemagne affronte le Portugal ce jeudi soir à Bâle (18H45 GMT), en quart de finale de l'Euro-2008.

18:00 Publié dans Euro 08 | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : euro 08, télé | | | | | Pin it! | |  Facebook

Commentaires

arf dur la boulette quand meme !

Écrit par : Coupe du monde 2010 streaming | 10/04/2010

"Les éditeurs de la télévision suisse germanophone SRG, qui avaient sous-titré par erreur l'hymne national allemand avec les paroles de la version nazie..."

Version "nazie" qui date de... 1922, comme précisé plus haut !

En fait, si le texte a bien été écrit par August Heinrich Hoffmann von Fallersleben (1798-1874), son adoption en tant qu'hymne national a été le fait du (pas national-)socialiste Friedrich Ebert, l'alors président de la République (de Weimar).

Mais bon, en voyant que les sodomiseurs de diptères sont aussi à l'oeuvre de l'autre côté de la Sarine, ceux d'ici se sentiront moins seuls...

Écrit par : Scipion | 10/04/2010

"C'est une erreur impardonnable et nous nous en excusons"

... Si elle est impardonnable! À quoi bon s'en excuser?

Le chef est aussi "tarte" que ses collaboratrices!

Écrit par : Père Siffleur | 10/04/2010

Les commentaires sont fermés.