24/07/2007

Un airbus A330, sans réacteurs, peut-il planer ?

Hug Exclamation
Si un airbus A330, en vol et vitesse de croisière, a, soudainement, ses 2 réacteurs en panne, pourra-t'il atterrir en planant Question

- Non.
- Oui, sur 10 km.
- Oui, sur 30 km.
- Oui, sur 50 Km.
- Oui, sur 100 km.
- Oui, sur 120 km.
- Ca n'est pas encore arrivé, on ne le sait pas.

 

Et n'oubliez pas la pétition/mail:

 

Taxe sur les MP3 et les disques durs de graveur de dvd de salons: envoyez la pétition...

02:14 Publié dans Questions à choix multiples | Lien permanent | Commentaires (11) | | | | | Pin it! | |  Facebook

Commentaires

oui, sur 120km voir 200km, si l'avion vol a 10 000 m

Écrit par : paulo goncalves | 25/07/2007

120 km facile, et même 300 si la panne survient à vitesse et altitude de croisière standard. (850 km/h, 10'700 m) Et si le pilote est compétent, bien sûr... Cela s'est déjà produit il y a quelques années, précisément sur un A330. Les gros-porteurs, malgré leur poids colossal, planent d'ailleurs beaucoup mieux que les petits avions de tourisme, planeurs exceptés.

Écrit par : Emmanuel Jolivet | 25/07/2007

La réponse est justement en rapport avec le cas de cet Airbus A330...
Réponse ce jeudi vers midi...

Écrit par : Dalmuti | 25/07/2007

Tout dépendra de la finesse de l'appareil, du vent relatif, de son poids.

Écrit par : attention | 27/08/2007

L'explication est donnée dans un des messages suivant...

Écrit par : Dalmuti | 27/08/2007

Bonjour
Planer, oui.
Atterrir, éventuellement.
S'arrêter, impossible sur une piste classique... sans moteurs pas de freins
et sans freins... boum.
Ou alors une piste de plusieurs milliers de mètres...

Écrit par : corne de bouc | 27/08/2007

Et alors, es-tu en train de contredire l'exploit du commandant Piché? Faire voler un A-330 sur 100 miles nautiques, en voilà la preuve.

Écrit par : VBG | 10/10/2007

Sans oublier qu'il a atteri sans freins, qu'avec ses habiletés.

Écrit par : VBG | 10/10/2007

oui l APU n'est il pas la pour ca? sans moteur les freins et autres systemes peuvent etre alimentés par l'APU une sorte de groupe de secoure il ne faut pas oublié que comme les freins les gouvernes et aileron sont actionner par des verins hydrauliques commander par des servo moteur electriques...Réflechissez donc si il n'y a pas de freins il n'y a pas de gouvernes....Le CdB Robert Piché avait donc des freins mais pas d' inverseur de poussée car pas de réacteurs...

Écrit par : th | 07/02/2010

Tout les types d’appareils peuvent planer, avec comme condition pour les aéronefs ayant des commandes électriques que celle-ci puissent être alimentées. Pour chaque type d’avion l’on détermine se que l’on appelle l’angle de plané, soit l’angle compris entre l’horizontale et la trajectoire de descendante. En d’autre terme si l’avion ne tombe pas comme une pierre, il vole avec un taux de descente variable selon les modèles, et en tenant compte de plusieurs facteurs, comme le poids, et les conditions de masse d’air.
Le risque primordial dans de tels conditions, étant le décrochage de l’aile, ayant des conséquences irréversibles.

PK
ava news

Écrit par : Pascal Kümmerling | 08/02/2010

Les commentaires sont fermés.