08/06/2007

Roaming international: pétition pour de justes tarifs

Communiqué de presse d'allo.ch
Lausanne, le 7 juin 2007

Roaming international: pétition pour de justes tarifs

Le Conseil des ministres des télécommunications de l'UE a ratifié aujourd'hui les nouveaux tarifs de roaming pour l'Union Européenne. Mis en vigueur probablement dans le courant du mois de septembre, ils constituent une avancée majeure en faveur des consommateurs. Les opérateurs suisses n'ont pour leur part aucune obligation de s'aligner sur ces nouveaux tarifs. La pétition lancée aujourd'hui par allo.ch en partenariat avec les médias de consommation romands vise à remédier à cette situation.


Les tarifs de roaming international (ou d'itinérance internationale) sont ceux qui nous sont facturés lorsque nous téléphonons depuis un réseau étranger. Ils ont été examinés de près par la Commission européenne, en particulier par Madame Viviane Reding, Commissaire en charge de la Société de l'information et ont été déclarés 'élevés' et 'injustifiés'. Sous l'impulsion de Madame Reding, la Commission européenne a fixé des prix maximaux tant pour les appels émis que pour les appels reçus. Ces nouveaux tarifs, déjà approuvés le 23 mai par le Parlement européen, sont les suivants (en centimes d'Euro par minute, hors taxes):

- pour passer un appel: 49 ct cet été, 46 ct dès l'été 08 et 43 ct dès l'été 09
- pour recevoir un appel: 24 ct cet été, 22 ct dès l'été 08 et 19 ct dès l'été 09

Ils ont été approuvés aujourd'hui par les Ministres des télécommunications de l'UE et devraient entrer en vigueur, en principe, à la fin de cet été.

Les consommatrices et consommateurs suisses n'ont pour l'instant aucune raison de se réjouir de ces nouveaux tarifs. Les concessions accordées aux opérateurs de téléphonie mobile n'incluent pas de contraintes relatives aux tarifs. Les accords passés entre nos opérateurs et les opérateurs étrangers sont donc négociés de façon à préserver des entrées financières qui sont très élevées. Monsieur Prix a pour sa part invité le 2 avril 2007 le Conseil Fédéral à "étudier les possibilités d'étendre le règlement de l'UE à la Suisse".

Petit exemple pour illustrer les tarifs auquels nous avons droit:
un client d'un opérateur suisse est en déplacement en Belgique avec son mobile. Les prix maximaux constatés au 7 juin 2007 sont les suivants:
- pour téléphoner à un numéro belge: 2.90 CHF par minute
- pour téléphoner à un numéro suisse: 2.80 CHF par minute
- pour recevoir un appel: 1.60 CHF par minute

Au vu de la situation, allo.ch invite aujourd'hui la population suisse à signer une pétition nommée "pour de justes prix en roaming international". Elle est soutenue activement par les organisations et médias de consommation suivants:
- la Fédération Romande des Consommateurs et son journal "J'achète mieux"
- le mensuel de consommation "Bon à savoir" et
- le mensuel de consommation "Tout compte fait".

Cette pétition ne peut être signée que sur Internet à cette adresse: http://www.allo.ch/petition .

Elle ne se limite pas à demander l'application des nouveaux tarifs européens pour la population Suisse, mais entend également:
- remplacer les "pas" de facturation prohibitifs à la minute (ou par 30 secondes après la première minute) par une facturation à la seconde dès la première seconde;
- supprimer les taxes d'établissement de la communication;
- demander à ce que les nouveaux tarifs ne soient pas proposés via une option, mais intégrés dans les tarifs de base;
- demander à ce que les différences de tarif constatées entre les clients abonnés et les clients en "prépayé" soient abolies.

Cette pétition est le seul et unique moyen pour la population suisse de montrer aux opérateurs et au Conseil Fédéral l'importance qu'elle accorde à des tarifs corrects. Il suffit à tout un chacun de consulter les tarifs de base pour l'itinérance de chaque opérateur suisse pour être convaincu que nous payons actuellement bien plus que ce qu'il est raisonnable et justifiable d'attendre en tant que consommatrices et consommateurs.

Des contacts seront pris dès demain afin d'examiner si les organisations et médias de consommations alémaniques et tessinois souhaitent également soutenir cette pétition.

03:01 Publié dans News | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | Pin it! | |  Facebook

Commentaires

Tout à fait d'accord. C'est du racket. La Commission européenne s'en mêle, mais Swisscom s'en fiche: on n'est pas dans l'UE...

Écrit par : David | 08/06/2007

Les commentaires sont fermés.